Accueil / ECONOMIE / Consommation- Une légère hausse du niveau général des prix en septembre

Consommation- Une légère hausse du niveau général des prix en septembre

L’Indice harmonisé des Prix à la Consommation du mois de septembre 2017 de l’ANSD, s’est modérément accéléré de 0,1%, après les tensions sur les prix au mois d’août 2017. En effet, la hausse des prix des services de « communication » est contrebalancée par le repli de ceux des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées ».

Les services de « communication » se sont renchéris de 3,4%, sous l’effet d’une augmentation des coûts de la communication téléphonique, avec la chute des offres de bonus de crédits après la période de la fête de Tabaski, a apprend-on des services  de  l’Agence  nationale de la statistique et de la démographie. Pour ce qui concerne  la hausse des prix des « biens et services divers », elle  provient de celle des prix des produits pour soins corporels.  Dans le même le sens, les coûts des services de « santé » ont augmenté de 0,1% en septembre 2017, en liaison avec la hausse de ceux des médicaments traditionnels.

Par rapport à la période correspondante en 2016, ils se sont relevés de 1,0%. Quant aux montants des services de « l’enseignement », des « restaurants et hôtels », ainsi que des « loisirs et de culture »,  ils sont demeurés stables. En variation annuelle, ils ont progressé respectivement de 1,2%, 2,2%, et 2,2%. «  Les prix des services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », ainsi que des « articles d’habillement et chaussures » et des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » sont restés inchangés en rythme mensuel. Par rapport à la période correspondante en 2016, ils ont enregistré des variations contrastées respectives de -1,3%, 0,2%, et 0,0% », note  l’ANSD. D’après la source, les valeurs des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » ont reculé de 0,1%, en raison du repli des prix des tabacs et stupéfiants. Cependant ceux des services de « transports » se sont repliés de 0,1%, sous l’effet d’une baisse de ceux des services du transport aérien de passagers de -3,7%.

Selon l’agence  nationale de la statistique et de la démographie, les coûts des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » ont diminué de 0,2%, en liaison avec le repli de ceux des tubercules et plantains, des poissons frais , de la viande de mouton ou chèvre , des sels, épices, sauces et produits alimentaires non déclarés ailleurs  et des légumes frais en fruits ou racines . Toutefois, précise la note, le renchérissement des légumes frais en feuilles et des autres fruits frais a amoindri la baisse de ceux des produits alimentaires. Les prix des produits locaux ont augmenté de 0,3%, tandis que ceux des produits importés ont diminué de 0,1%.

Zachari BADJI 

À voir aussi

Budget 2019: Amadou Ba pèse 245 milliards

Le  budget du Ministère de l’Economie et des Finances et du Plan pour l’année 2019 …

Douane: Le Sénégal et la Gambie unissent leurs forces

La neuvième rencontre bilatérale entre les administrations des Douanes du Sénégal et de la Gambie …