Accueil / Education / Construction de nouveaux bâtiments à l’ucad Le torchon brûle entre les entreprises Tomassi-Construction et DSC

Construction de nouveaux bâtiments à l’ucad Le torchon brûle entre les entreprises Tomassi-Construction et DSC

La construction des quatre bâtiments devant servir des dortoirs pour les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), connait un coup d’arrêt. Un différend financier est à l’origine de cette situation entre Delevop Sénégal Company (DSC) et l’entreprise Tomassi, sous-traitant et chargée de la construction des résidences.

Rien de va plus à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cette fois-ci, ce ne sont pas les étudiants, mais deux sociétés, italienne (Tomassi) et américaine (DSC). Au moment où les langues sont sur la question du parrainage, ces deux entreprises se regardent en chiens de faïence. Ce samedi  à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, la tension était vive entre les ouvriers de l’entreprise Tomassi, sous-traitant et chargée de construire les nouveaux bâtiments du campus, et les représentants de la société Delevop Sénégal Company qui a gagné le marché.

Tomassi  « réclame 600 millions de F CFA »

D’après Mohamed  Kevin Tomassi, l’entreprise DSC a sous-traité avec eux pour construire 4 édifices de 4 étages de dortoirs pour les étudiants à l’intérieur  de l’UCAD.  « En 15 mois, nous  avons construits les 4  bâtiments, mais le problème se pose car après construction, les décomptes n’ont pas été payés. Ils nous ont demandé de sortir du chantier sans pour autant payer nos décomptes », a-t-il expliqué. A l’en croire, s’ils veulent qu’ils libèrent le chantier, il faut qu’ils leur payent les décomptes sinon ils ne quitteront pas les lieux. « Nous avons des pères de familles derrière nous qui travaillent. Nous avons pris certaines assurances vis-à-vis de ces personnes qui seront payées une fois leur travail fait. Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas reçu nos dus », a lancé Mohamed  Kevin. Pour lui, ça fait 3 mois qu’ils n’ont  pas été payés. Face à cette situation, ce dernier a fait savoir qu’ils ont pris un  avocat  afin que justice soit faite. Selon toujours notre interlocuteur, les responsables de l’entreprises DSC se vantaient   qu’ils viennent de la part de  M. le Président de la République et qu’ils peuvent faire tout ce dont ils ont envie.

DSC botte en touche

«J’en  suis sûr que le Président de la République, M. Macky Sall, ne va pas se laisser salir par ces gens-là qui viennent au Sénégal et qui font travailler les Sénégalais sans pour autant les payer», a-t-il soutenu. Selon les représentants de l’entreprise sous-traitante Tomassi, la société américaine leur doit autour de 600 millions de francs CFA. C’est ce qu’a réfuté énergiquement la société américaine. Pour sa part, M. Oleg a indiqué qu’il ne doit pas de l’argent à Tomassi-Construction. Le directeur  de cette  entreprise a dépensé l’argent qu’il devrait payer à ses travailleurs. A l’en croire, le travail de Tomassi n’est pas correct. Il a fait quelques travaux qu’ils vont recommencer parce que la qualité n’y est pas, à savoir la peinture et les carreaux. « Nous allons refaire ce travail alors qu’on a tout payé. Il a n’a pas dit la vérité  à ses travailleurs en disant qu’on lui doit de l’argent alors  que c’est  lui  doit de l’argent à ses travailleurs.», a-t-il soutenu. Et d’ajouter : « Nous avons fait un agrément avec lui et il l’a cassé. La justice nous a donné raison et a ordonné leur expulsion parce qu’il a cassé  l’agrément  que nous avons fait ensemble ». D’après Oleg, DSC ne  doit  rien à la société italienne. Ainsi, l’entreprise américaine compte travailler avec les ouvriers  de  l’entreprise Tomassi parce qu’ils font du bon travail. C’est pour cela, dira Oleg : «  nous a fait la sous-traitance sénégalaise pour aider l’économie sénégalaise à décoller  ».

Zachari BADJI

À voir aussi

Les inspecteurs de l’éducation remettent ça !

Le Syndicat des inspecteurs et inspectrices du Sénégal va dérouler son onzième plan d’actions. Les …

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …