Accueil / Education / Consultations nationales pour un programme doctoral sur changement climatique

Consultations nationales pour un programme doctoral sur changement climatique

Le Centre régional de services fondés sur les sciences relatives au changement climatique (WASCAL, en anglais) vient de lancer à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, des consultations nationales pour un programme doctoral sur l’économie du changement climatique.

Cette initiative, lancée lundi dans la capitale sénégalaise, ambitionne de promouvoir « une recherche inclusive et multidisciplinaire orientée vers les solutions » au changement climatique.

Cette rencontre a pour but de conduire des consultations « les plus larges possibles pour alimenter le programme de recherche », a expliqué le directeur du programme de formation doctorale de l’UCAD, le professeur Ahmadou Aly Mbaye.

« Cette recherche vise à apporter des réponses à des problèmes posés par le changement climatique, puisqu’il n’y a aucun aspect de notre développement économique qui soit épargné par le changement climatique », a relevé l’universitaire.

Selon lui, « il n’est plus possible de faire un cadrage économique correct de nos pays sans prendre en compte ce problème de risque climatique », d’où l’ambition de ce programme de promouvoir une recherche inclusive et multidisciplinaire orientée vers les solutions à ce phénomène.

L’Allemagne, qui appuie ce programme, « a concentré aujourd’hui toute la coopération bilatérale avec le Sénégal sur le domaine de la production d’électricité » à travers les énergies renouvelables, a indiqué son ambassadeur à Dakar, Bernhard Kampmann.

« Depuis 2012, on est sur cette voie et on concentre les efforts sur la coopération scientifique dans le domaine du changement climatique », a-t-il ajouté.

La partie allemande, depuis quelques années, « appuie le développement d’une recherche africaine appropriée dans la région ouest africaine avec une enveloppe de 33 milliards de francs » CFA, a souligné l’ambassadeur d’Allemagne.

Le West African Science Service Center on climate Change and Adapted land Use (Wascal) est un centre régional de services fondés sur les sciences relatives au changement climatique.

Il est financé par le ministère allemand de l’Education et de la Recherche et a pour mission de mettre en place « un programme de recherches cohérent qui répond aux besoins des populations de l’Afrique de l’Ouest, dont les parties prenantes sont constitués par le Sénégal, la Gambie, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Niger et le Nigéria.

Cinq autres pays membres de l’UEMOA devront prochainement y faire leur entrée.

Dans ce cadre, il est prévu des consultations nationales et régionales sur ce programme de recherches pour la période 2016-2020, dans l’objectif de s’assurer « des besoins spécifiques » des Etats membres dans le domaine du changement intégré, en lien avec l’agenda de recherche de WASCAL pour cette période.

Pour y parvenir, des consultations nationales sont lancées pour répondre aux préoccupations spécifiques de chaque pays.

Les résultats desdites consultations serviront de cadre d’échanges lors de la consultation régionale qui recevra cinq délégués des pays de l’Afrique de l’Ouest, selon les termes de référence du programme.

Share This:

À voir aussi

LA SENSIBILISATION AUX ENJEUX DU NUMÉRIQUE DOIT CONCERNER PARENTS ET ÉLÈVES (PRÉSIDENTE CDP)

L’éducation à l’utilisation de l’Internet et aux enjeux de l’environnement numérique nécessite une implication des …