SPORT

CONTESTATION DU PRIX D’AUBAMEYANG Les ridicules, Yaya et A. Ayew

  • Date: 9 janvier 2016

Pierre-Emerick Aubameyang a été élu, jeudi, joueur africain de l’année 2015, au détriment de Yaya Touré et André Ayew. Ces deux mauvais perdants n’ont pas manqué de critiquer vivement le choix de la Caf.

C’est à croire que ces joueurs en veulent au Gabonais, auteur de 26 buts, toutes compétitions confondues, qui lui confère le titre de meilleur buteur européen devant Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. À peine que Pierre-Emerick Aubameyang ne savoure le prix du meilleur joueur africain de l’année 2015 que,  ses challengers, Yaya Touré (2ème) et André Ayew (3ème) sont montés au créneau pour fustiger la décision de la Caf.
Yaya Touré est sorti de ses gonds après avoir appris sa deuxième place derrière l’attaquant gabonais. L’international Ivoirien n’a rien contre la personne de l’ancien Stéphanois, mais il s’insurge contre l’amalgame de la Caf. Il l’a fait savoir sur les ondes de Rfi : « Je suis beaucoup déçu (sic). C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte… »
André Ayew lui aussi a été invité à réagir. Le troisième finaliste s’est confié à  L’Équipe : « Je m’interroge… Il faut donc qu’on m’explique quels sont les critères qui sont mis en avant une année de CAN. »

Le critère source de problème

Dans l’ensemble, le critère pose problème à ces perdants. Yaya Touré a remporté les quatre dernières éditions des trophées de ce prix du meilleur joueur africain de 2011 à 2014. Le paradoxe est que dans cet intervalle de temps de ce règne, l’Ivoirien a connu un passage à vide avec son pays. Toujours proche du but mais aucun trophée. Cette année, le Citizen est froissé pour le fait que sa victoire avec la Côte d’Ivoire, lors de la dernière Can 2015, n’ait pas été prise en compte. Ce qui plaidait en sa faveur alors profite bien à Aubameyang qui remporte la distinction individuelle sans remporter la compétition continentale avec sa sélection simultanément. Pour André Ayew, il va falloir préciser les fondements.  « Il me semble logique que la compétition majeure du continent compte dans le verdict. Un Euro compte pour les Européens mais une CAN ne compterait pas pour les Africains ? », clame-t-il.
La Caf est mise devant les faits. Tout de même, les réactions de ces perdants sont inélégantes.

I.TOURE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15