Réalisé très discrètement ou de façon plus marquée, la technique de maquillage dite du « contouring » consiste à jouer avec les zones d’ombre et de lumière du visage pour sculpter sa forme, gommer les imperfections, mettre en valeur certaines zones.

Le contouring permettra par exemple de d’atténuer, par effet d’optique, un front trop grand, mais aussi d’affiner un nez un peu large ou d’allonger un petit visage.

Deux produits, deux teintes, pour jouer les contrastes

Pour cela, on utilise principalement deux produits, qui, correctement associés, vont permettre de donner plus de dimension et de définition au visage.

  • L’enlumineur : que l’on choisit une à deux teintes plus claires que sa vraie carnation, viendra, comme son nom l’indique, illuminer les zones du visage que l’on souhaite mettre en valeur.
  • Le produit de contouring, généralement une poudre ou un fluide que l’on choisira une à deux teinte plus foncée que sa carnation naturelle, permet quant à lui créer des ombres et de rééquilibrer les volumes.

À chaque forme de visage sa technique de contouring

  • Pour les visages ronds

Sur visage rond, le contouring permet de casser les arrondis, et de fait, de rallonger le visage. Le résultat final doit donner l’illusion d’un visage plus long, avec des pommettes et un creux des joues plus marqués.

Pour cela, il suffit de se munir d’un pinceau de taille moyenne, et d’appliquer de l’enlumineur -texture crémeuse ou poudreuse, selon les préférences- sur les zones centrales du visage : à savoir l’arête du nez, sous les yeux, au centre du front et du menton, pour les faire ressortir.

On applique ensuite la couleur plus foncée au niveau des tempes, du haut du front, de chaque côté de l’arête du nez et sous les pommettes, pour créer de nouvelles ombres.

Enfin, on estompe les zones claires à l’aide d’un pinceau de taille moyenne assez duveteux et on travaille les zones plus foncée à l’aide d’un pinceau de contouring. On n’oublie pas de bien fondre les couleurs, pour un rendu naturel.

  • Pour les visages carrés

Le contouring sur un visage carré permettra d’adoucir les traits et d’équilibrer les volumes. On affine le nez, et on marque davantage les pommettes pour casser la ligne trop droite allant de la tempe au menton, et on adoucit les côtés de son front avec des ombres astucieusement créées.

Comme pour le visage rond, on applique son enlumineur en petites touches sous les yeux, sur l’arête du nez, au milieu du front, sur le menton, en rajoutant de l’enlumineur sur les coins inférieurs des lèvres. Les ombres viennent souligner le bas des pommettes, les côtés latéraux de l’arête du nez et le bas de la mâchoire. On estompe bien, et on fixe son maquillage à l’aide d’une poudre libre translucide.

  • Pour les visages ovales

Pour les visages ovales, la restructuration des volumes du visage se concentrera davantage sur le centre du visage : on souhaite éclairer le centre du visage, pour accentuer l’effet « bombé ». On ajouter de la couleur au niveau des pommettes pour les définir davantage.

On commence par illuminer les paupières inférieures, le centre du front et l’arête du nez, les coins inférieurs de la bouche, sur le côté des ailettes du nez et sous les pommettes.