Accueil / Uncategorized / Contrat marketing Cng de lutte et Pamodzi : Un équimentier et un logo pour accompagner la lutte

Contrat marketing Cng de lutte et Pamodzi : Un équimentier et un logo pour accompagner la lutte

Un vent nouveau devrait souffler dans le milieu de la lutte avec le contrat plein d’espoir signé entre le Cng et la structure de Marketing, Pamodzi.

Source: Walfadjri
Le contrat de partenariat entre le Comité national de gestion (Cng) de lutte et Pamodzi Sports Consulting a été signé lundi dernier dans un hôtel de la place. C’était sous la présidence du ministre des Sports, El Hadj Daouda Faye, et de l’ensemble des acteurs de la lutte sénégalaise. Dans le cadre de ce partenariat, Pamodzi va trouver un nouveau logo et un équipemantier à la lutte. Le pacte est scellé pour un compagnonage qui va durer deux ans, avant de s’arrêter pour une évaluation.

‘C’est un pacte de confiance qui va nous lier avec Pamodzi, à qui nous ne demandons, ni ne fixons un minimum garanti. Notre compagnonage devra nous permettre de trouver des ressources additionnelles après évaluation de notre subvention venant du ministère des Sports et de nos propres recettes’, soutient le président du Cng, le docteur Alioune Sarr.

Selon lui, l’apport de Pamodzi doit aider à soutenir les formes traditionnelle et olympique, qui sont les parents pauvres chez nous. ‘Il est bien vrai que la lutte avec frappe est le bailleur de nos activités, mais la lutte olympique doit pouvoir nous valoir de réelles satisfactions tant au plan national qu’international. La lutte traditionnelle nous procure déjà de grandes satisfactions dans les compétitions internationales. C’est pourquoi nous cherchons à avoir assez de moyens financiers pour la prise en charge des acteurs, leur formation et pour les motiver davantage’, ajoute-t-il.

‘C’est dans ce cadre, note le Dr Sarr, que avons sollicité et obtenu le compagnonage de la société de marketing Pamodzi, pour donner à ces sports une meilleure visibilité à l’image de la lutte avec frappe’.

Patron de Pamodzi, Pape Massata Diack indique : ‘ce partenariat n’a rien à voir avec celui que j’avais signé avec la Fédération sénégalaise de Football, qui m’avait fixé un taux de recouvrement pour leur permettre de couvrir leurs besoins pour aller à la Coupe du monde et à la Can et qui se chiffre à plus de 3 milliards 600 millions de nos francs. Au finish je leur ai apporté plus de 7 milliards. Et à l’heure où je vous parle si ce n’est pas des invectives, personne ne nous a remercié du travail fait’, regrette-t-il.

Aussi, ajoute-t-il, ‘avec la lutte qui est notre sport national, et qui a fait d’énormes progrès pour qui connait ce milieu, des pas de géants sont faits pour arriver à donner à la lutte une belle image et des points précieux. Le Cng ne m’a fixé aucun minimum garanti, c’est dans la confiance mutuelle, la transparance et le soutien mutuel que nous allons travailler, pour donner à la lutte traditionnelle et à celle olympique les moyens de leur épanouissement’.

Suffisant pour amener le ministre des Sports a exprimé toute sa satisfaction. Il faudrait ‘plus d’initiatives pour une plus grande prise en charge des fédérations, en nouant des partenariats du genre avec de grandes maisons, reconnues mondialement dans le domaine du Marketing, à l’image de Pamodzi, qui a fait d’excellents résultats ici au Sénégal avec le Football sénégalais, et ailleurs en Afrique et dans le monde où il est apprécié’. Ce pacte de partenariat est, de l’avis du ministre, venu à son heure. Et il doit servir d’exemple à toutes les autres fédérations.

‘La lutte marche. Et elle marche très bien, puisque c’est entre de bonnes mains qui savent comment faire pour son développement intégral. Je vous souhaite un bon compagnonage’, concluera El Hadj Daouda Faye. Ainsi, pour marquer la 11e édition du drapeau du chef de L’Etat, qui démarre ce jeudi à Kaolack, le directeur général de Pamodzi, Massata Diack, a remis un chéque de 10 millions séance tenante au Cng de lutte pour l’accompagner dans l’organisation de ce championnat national du Sénégal de lutte traditionnelle.


À voir aussi

France : La mésaventure de Macky Sall chez Macron

En France depuis ce mardi 17 avril pour des “entretiens sur des sujets d’intérêt commun” …

Vidéo – Karim Wade au Qatar avec son récépissé »

Karim Wade au Qatar avec son récépissé. Le candidat du Parti Démocratique sénégalais (Pds) semble …