Education

CONTREVÉRITÉS SUR LA CONSTRUCTION DES SALLES DE CLASSE À SÉDHIOU Serigne Mbaye Thiam indexé

  • Date: 7 juin 2016

Le ministère de l’Éducation marche-t-il sur du faux ? C’est la question que tout le monde se pose dans la région de Sédhiou après la sortie de Serigne Mbaye Thiam suite à la publication d’un rapport sur la construction des salles de classe. La plupart des écoles sont mentionnées comme construites et achevées. Après vérification, ces écoles sont toujours en chantier, pis, en abris provisoires.

C’est une véritable chimère que nous sert le ministre de l’Éducation via l’Inspection d’académie de Sédhiou. En effet, la publication du rapport de l’Inspection d’académie de Sédhiou, lors de la visite du ministre de l’Éducation, sur la construction de classes achevées par l’État à travers le BCI approuvé dans le budget 2014 de la Commune de Goudomp, laisse encore planer des doutes. Le rapport a clairement indiqué que deux salles de classe ont été construites, achevées et livrées à l’École 3 de Goudomp, de même que les quatre salles de classe de l’École 4 sont achevées. Une contrevérité qui fait beaucoup de bruit dans le département de Goudomp. D’ailleurs, plusieurs acteurs de l’éducation sur ce rapport truffé de « mensonges » ont dénoncé cet état de fait. La gravité de ces contrevérités révèle, une fois de plus, que les autorités académiques de la région ignorent ou font foi aux rapports des IEF ou des autorités locales.
Pourtant, le ministre de l’Éducation, sur ce rapport, s’est bombé le torse devant la presse, rien que pour prouver à l’opinion que l’actuel régime travaille. Un membre de l’Association des parents d’élèves (APE) de Goudomp dit ignorer le contenu du rapport mais estime qu’une enquête soit menée pour comprendre la destination de ces fonds et identifier les entrepreneurs ou « tacherons » impliqués dans cette vaste tromperie.
Pour l’heure, le ministre de l’Éducation peut se laver les mains parce que le rapport ne vient pas directement de lui. Mais, il urge pour lui, désormais, de faire de véritables tournées éducatives et non politico-éducatives. Nos colonnes restent ouvertes au ministère de l’Éducation pour apporter d’éventuelles précisions.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15