Contributions

Contribution: Ces belles Thiessoises qui meurent à l’extérieur…quel gâchis ( Seye Latyr Thièsinfo )

  • Date: 8 août 2015

La mort de la belle Maty Mbodji dans son appartement à Dakar ou le décès des sœurs Adja Arame et Sophie Guèye au maroc au mois d’avril passé soulève à notre niveau, pas mal de questionnements: Qu’est ce que ces belles thiessoises qui pouvaient vivre tranquilement comme des reines chez eux, sont allées faire ailleurs. En effet, les filles Thiessoises ne veulent pas rester à Thies: Elles se rendent à Dakar, à Saly ou ailleurs à la recherche d’une vie meilleur.

Thies, la ville des garçons aux poches trouées?
Il y a trois ans, fatou indo, une ami à moi, me confiait qu’elle ne voulait plus sortir avec un thiessois: quelqu’un capable de te tenir des discours fleuves à n’en plus finir et qui est incapable de te régler le plus petit problème: m’avait-elle dit. Des garcons aux poches trouées qui n’offrent pas de cadeaux aux filles et qui croient que l’amour est un droit. Cette situation pousse les jeunes thiessoises à aller chercher ailleurs, à aller à l’aventure. Combien sont-elles ces Thiessoises parties à Saly Portudal ou sur la petite côte…à la recherche de la tendresse.
Les hommes de Thies,ne sont pas aussi fautifs qu’on le dit: victimes du manque de travail et de l’oisiveté qui sévit dans la ville aux deux gares, ils n’ont rien à offrir à quiconque que ce soit et même s’ils le voulaient, ils n’ont que des discours à partager, des histoires à raconter à qui veut bien écouter… Les seuls qui ont la chance de travailler, se font tirer la queue par le diable et ont déjà derrière le dos une famille assez nombreuse : frères, soeurs, maman …qui les surveillent de très près.

L’autre visage de Thies: c’est l’indiscrétion, la méchanceté, une vie pas du tout intéressante
Il est impossible de vivre à Thies, une vie tranquille où les gens te laissent vivre en paix. Dans les quartiers peuplés, la promiscuité, l’indiscrétion sont monnaie courante. Et, Tout le monde surveille tout le monde et à la moindre sortie, la moindre bavure, on vous taxe de tous les noms d’oiseau et chacun y va de son mieux pour ternir votre image…On le dit souvent dans nos quartier, les gens n’ont pas de quoi manger mais ils ont de quoi jaser…

Face à ce fléau, les plus belles ne peuvent rester dans la masse. Elles sont sujettes à plusieurs attaques, jalousie, croques en jambes. Elles préfèrent aller se cacher chez une tante qui vit à Dakar ou ailleurs.
Mais il est très rare qu’une belle thiessoise naisse, grandisse et se marie à Thies. Elle finit toujours par aller à l’aventure. Aventure qui peut s’avérer parfois très fatale pour une fille loin des siens, à la portée des prédateurs.

Thies doit surveiller ses filles et leur offrir un cadre d’épanouissemnt sain en proposant: des formations, du métier pour les jeunes filles, des projets pour les filles… Les hommes quant à eux, ne doivent avoir aucune honte à accompagner les filles, les aider, les assister et arrêter de jouer aux durs.

Zoze

 

Contribution: Ces belles Thiessoises qui meurent à l’extérieur…quel gâchis ( Seye Latyr Thièsinfo )

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15