Accueil / ECONOMIE / Coopération Sénégal-Bad- 669 milliards FCFA pour financer 29 projets 

Coopération Sénégal-Bad- 669 milliards FCFA pour financer 29 projets 

Le gouvernement du Sénégal et le groupe de la Banque africaine  de développement, ont procédé hier à Dakar à la revue annuelle conjointe de la coopération entre les deux partenaires.

Le total des engagements de la Banque  africaine de développement en cours au Sénégal s’élevé à 669 milliards francs CFA. Il est composé de projets du secteur public national, de projets régionaux et d’opérations du secteur privé. C’est ce qui ressort de la revue  annuelle conjointe de la coopération entre le Sénégal  et la BAD. Pour Amadou Ba, Ministre  de l’Economie, des Finances et du Plan, le portefeuille de projets nationaux actifs comprend 18 opérations pour un volume total net d’engagements de 502 milliards de francs CFA, représentant 75% du total. La répartition sectorielle des projets nationaux concerne les infrastructures avec 66,3% ; eau et assainissement 12,6% ; secteur rural  11% ; gouvernance 6,2% et social  3,9%. «  La banque appuie les efforts d’intégration régionale. Le Sénégal bénéficie de 6 opérations  multinationales pour un montant cumulé de 61 milliards, soit 9,1% du total. Les opérations régionales sont dominées par le secteur des infrastructures, suivi du secteur rural et d’opérations multi-secteurs », a expliqué le ministre. A l’en croire, ces projets sont mis en œuvre au Sénégal et dans les autres pays de la sous-région, notamment en Gambie, en Guinée-Bissau, en Guinée, au Mali et en Mauritanie.  S’agissant des activités du guichet du secteur privé, Amadou Ba a indiqué que le groupe de la Banque totalise au titre de ses engagements pour le Sénégal, 106 milliards de FCFA, soit 15,8% du  total avec 5 opérations dans les domaines des infrastructures routières, aéroportuaires, énergétiques et agricoles. « Le Sénégal  devrait bénéficier de plus en plus de possibilité de financement de la BAD. Notre pays a été sélectionné parmi  les Etats membres pouvant accéder aussi bien aux ressources concessionnelles qu’aux autres types de ressources de cette  institution », s’est réjoui le Ministre de l’Economie. Pour Serge N’guessan, représentant résident de la BAD au Sénégal, la banque continuera à soutenir, à travers une approche intégrée, des pôles de développement agro-industriels, les agropoles, la promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat agricoles. A cela s’ajoutent l’amélioration du cadre de vie en milieu rural, l’accès à l’eau  et à l’électricité, la desserte intérieure et la promotion de l’intégration régionale.

Redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs

Pour réaliser ces objectifs, dira M. N’guessan : « Nous devons  maintenir le cap et poursuivre sans relâche les progrès accomplis dans  la gestion de nos opérations en vue d’améliorer davantage la performance du portefeuille ». D’après lui, concernant le gouvernement, une attention particulière devra être portée sur  l’accélération  de la mise  en œuvre  des opérations et de leur taux de  décaissement ;  la mise en place de systèmes de suivi-évaluation pour mieux suivre et renseigner  les résultats et rendements attendus des  projets et enfin la mise à disponibilité à temps de fonds de  contrepartie  des  projets.  Au sujet de la BAD,  les actions prioritaires  consisteront à continuer à porter un appui technique aux agences  d’exécution dans les domaines des acquisitions, de gestion financière ;  réduire le délai d’octroi de non-objections ;  faire  un suivi  régulier  de la mise  en œuvre  du plan  d’actions,  notamment  sur le plan de passation marchés et le plan de décaissement mensuel de chaque  projet  mis  en place  au niveau  du bureau . 

Pour rappel, depuis 1972, début des opérations de la BAD  au Sénégal  à ce jour, cette institution financière a approuvé 101 opérations pour  un montant de 1300 milliards de francs CFA.

Zachari BADJI

À voir aussi

Recettes fiscales: 1133 milliards mobilisées en fin juillet 2018 

Aux termes des sept premiers mois de l’année 2018, l’exécution budgétaire a été caractérisée par …

Monnaie et crédit: La masse monétaire a atteint 4953,3 milliards en fin juin 2018

La masse monétaire a progressé de 113,9 milliards, en variation mensuelle, pour atteindre 4953,3 milliards, …