Education

Correction bac 2015:Le Grand cadre menace d’arrêter tout si l’Etat ne respecte pas ses engagements au soir du 31 juillet.

  • Date: 21 juillet 2015

Les élèves de Terminale se penchent sur les épreuves du bac depuis hier. Pendant trois jours, ils vont composer pour décrocher le ticket d’entrée à l’Université. Des perturbations dans la correction pourraient cependant voir le jour, au grand dam des lycéens. C’est du moins l’avis d’Oumar Waly Zoumaro. «Tant que la date butoir du 31 juillet n’est pas arrivée, nous ne pouvons pas dire que l’année scolaire sera sauvée.Au 31 juillet, si les heures supplémentaires ne sont pas payées, nous arrêtons tout», a déclaré le 1 er vice coordonnateur du Grand cadre.Les syndicalistes fustigent toujours le comportement du ministre de l’Education nationale. Selon eux, le gouvernement joue sur les nerfs des enseignants , avec la demande de caution pour les dossiers des rappels d’intégration à ceux qui ont été reclassés récemment après l’audit du système de rémunération. « Les pré rapports ne sont pas encore mis à la disposition des syndicats, il y a beaucoup d’erreurs dans le mouvement national, parce qu’il y a des enseignants qui étaient en compétition et qui n’ont pas bougé », dénonce M. Zoumaro.

Rewmi.com/FBF

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15