Accueil / SPORT / Cote d’Ivoire, Maroc, Cameroun L’Afrique n’oubliera pas Henri Michel

Cote d’Ivoire, Maroc, Cameroun L’Afrique n’oubliera pas Henri Michel

Décédé ce mardi à 70 ans, l’ancien sélectionneur Henri Michel aura marqué le continent africain avec la participation à 3 Coupes du monde avec le Cameroun, le Maroc et la Côte d’Ivoire, ainsi qu’à 5 CAN. Avec ses états de service, le Français restera comme l’un des « Sorciers Blancs » les plus célèbres.

 Triste journée pour le football français et africain. A 70 ans, Henri Michel s’est éteint ce mardi des suites d’un cancer. Après sa carrière de joueur, l’ancien milieu de terrain du FC Nantes et de l’équipe de France s’était reconverti en entraîneur et avait permis aux Bleuets de décrocher l’or aux JO de 1984 avant de diriger l’équipe de France A entre 1984 et 1988. Après la non-qualification pour l’Euro 1988 puis un bref passage au PSG, Michel a débuté une longue et riche aventure africaine : Cameroun (1994), Maroc (1995-2000, puis 2007-2008), Raja Casablanca (2003-2004 puis 2010), Tunisie (2001-2002), Côte d’Ivoire (2004-2006), Zamalek (2007 puis 2009), Mamelodi Sundowns (2008-2009), Guinée Equatoriale (2011-2012) et Kenya (2012).

Sur le banc pour le premier Mondial ivoirien

Au cours de ses expériences sur le continent, le technicien prendra part à la Coupe du monde 1994 avec le Cameroun puis 1998 avec le Maroc. A chaque fois, sa sélection est éliminée au premier tour. En 2006, Michel permet ensuite à la Côte d’Ivoire de se qualifier pour le premier Mondial de son histoire. Mais là encore, les Eléphants s’arrêtent en phase de groupes. Le natif d’Aix en Provence compte aussi 5 participations à la CAN au compteur : avec le Maroc (1998, 2000 et 2008), la Tunisie (2002) et la Côte d’Ivoire (2006). C’est avec les Eléphants qu’il signe sa plus belle performance en échouant en finale face à l’Egypte en 2006. Du côté du Maroc, on se rappellera aussi de la Coupe de la CAF décrochée avec le Raja en 2003. Les dernières expériences africaines de Michel seront moins concluantes. En raison de gros désaccords, il quitte la Guinée Equatoriale seulement quelques semaines avant la CAN co-organisée à domicile en 2012. Fatigué, il ne passera que quelques mois sur le banc du Kenya d’août à décembre de cette même année. Sa dernière expérience sur un banc avant d’entamer un long combat contre la maladie achevé ce mardi.

Afrik-foot

À voir aussi

Soudan Vs Sénégal : Idrissa Gana Gueye forfait !

Buteur ce Samedi face au Soudan, Idrissa Gana Gueye ne fera parti du groupe de …

La FIFA rend hommage à Bruno Metsu

Bruno Metsu est devenu une icône dans le Football mondial. L’homme qui a conduit le …