Accueil / People / Coumba Gawlo Seck : «Je demande au Président Macky d’aller voir le Président Wade dans l’intérêt du pays»

Coumba Gawlo Seck : «Je demande au Président Macky d’aller voir le Président Wade dans l’intérêt du pays»

People Coumba Gawlo n’a rien perdu de sa voix d’or, elle a subjugué de prestance et d’innovations à l’occasion de la célébration de ses 25 ans de musique.

 Son âge d’à peine 5 ans étonne comme son costume noir détonne. C’est ce petit ange qui ouvre la soirée. Les rideaux rouges du Grand théâtre se lèvent, le môme joue avec dextérité à la guitare en compagnie d’une douzaine d’enfants. Le Grand théâtre s’émerveille devant le spectacle. Les acclamations sont nourries. Comme dans un rêve, la douzaine d’enfants fredonne sous les airs de «Good Morning to All, la chanson traditionnelle «Happy Birthday to You». Puis, l’on pousse au centre de la scène un gigantesque gâteau d’anniversaire, comme un cadeau tombé du ciel. «Wooy rekka ma war» (Le logiciel de mon cerveau est fait pour la chanson) l’hymne de la diva donne le la de la soirée. La scène transformée en trois, quatre mini-podiums, la Gawlo surprend son public par ces balades lascives. En trio avec sa mère Fatou Kiné Mbaye et Kiné Lam pour le deuxième morceau. La soirée continue, Coumba Gawlo change de rythme, de scène, de chorégraphie et d’habillements. Le Grand Théâtre s’enivre de plaisir. La diva qui a fait salle comble pour les besoins de ce quart de siècle de musique gagne le cœur de ses inconditionnelles qui s’adonnent à des applaudissements et soupirs ravis.

Les morceaux s’enchainent et la fièvre monte crescendo au Grand théâtre où le Mbalax endiablé ne laisse personne indifférent. A quelques morceaux près, la diva Gawlo est gâtée par les innombrables cadeaux et présents des autorités. L’on susurre à travers le micro central l’aide précieuse et le soutien constant du Président de la république du Sénégal qui a payé la salle et tutti quanti…. Sur les fauteuils douillets du Grand théâtre, l’on aurait aperçu le ministre du Tourisme et des Transports aériens Abdoulaye Diouf Sarr aux premières loges. Et puis au plus fort de l’ennui et de la fatigue qui tenaillaient la foule de fidèles de la Gawlo, Coumba sort de ses multiples robes une longue liste pour remercier ses bienfaiteurs et bienfaitrices. «Je me dois de remercier toutes ces personnes que j’ai citées, parce que leurs soutiens me vont droit au cœur. Je tiens à passer sur chaque nom pour que tout le monde soit content», déclare-t-elle.  Ensuite Coumba Gawlo dévoile des morceaux contenus dans son nouvel album dont le clou de la soirée a été le morceau dédié à Me Aissata Tall Sall qui a suffi à réveiller la délégation de la mairesse de Podor.

Un message de paix à l’endroit du Chef de l’Etat et de son prédécesseur

En «parfaite» ambassadrice de sa nation, Coumba Gawlo a chanté pour un Sénégal serein. Tout de blanc vêtu, elle joue un morceau pour le retour de la paix au Sénégal. Les partis politiques représentés dans la salle, elle invite chaque représentant sur la scène en signe de paix. Pour finir elle lance un message à l’endroit du Président de la république du Sénégal Macky Sall. «Je demande au président Macky d’aller voir Abdoulaye Wade pour une discussion pour que revienne une tension apaisée dans notre cher Sénégal et aux autres de circonscrire tout feu au lieu de l’attiser. Ce Sénégal nous appartient ensemble essayons de le construire et évitons les tiraillements».

Sa voix d’or retrouvée habillée d’habits de lumière pour chanter la paix dans son pays, Coumba Gawlo a réussi son pari au Grand théâtre. Et ce n’était pas du cinéma…

L’Observateur

À voir aussi

Interview: Mamadou Lamine Maiga parle de cocaïne ou d’héroïne… »

« Le danger dans la consommation de cocaïne ou d’héroïne… »

Youla : La femme qui détient les photos de Serigne Mbacke Ndiaye nu…

Fatoumata Youla, qui se présente comme une Béninoise, affirme, via des messages envoyés sur messenger, …