images (4)

COUPE D’Allemagne- Le Bayern punit Dijolobodji

Le Bayern Munich s’est imposé (2-0) face à Weber Brême de Papy Djilobodji, en demi-finale de la coupe d’Allemagne. Les Bavarois freinent ainsi l’allure de Weber qui doit désormais se concentrer sur son maintien en Bundesliga.

Papy Djilobodji ne jouera pas la finale de la coupe d’Allemagne. Son club, Werder Brême, a été corrigé (2-0) par le Bayern Munich, hier, à au stade Allianz Arena. Titulaire dans la défense centrale de Werder,  le pensionnaire des Blues n’a constaté que les dégâts avec le tonitruant Thomas Muller auteur du doublé.  L’attaquant de la Mannschaft a ouvert le score (1-0, 30’) et corsé l’addition sur penalty (2-0, 71’).  Mal en point en championnat, le Werder Brême premier relégable (16e, 31 points) est à 2 longueurs de Sttugart, premier non relégable, s’est offert le scalp des géants dans son parcours en coupe d’Allemagne. Le club de Djilobodji  a éliminé  Mönchengladbach (3-4) en huitième, sortir Bayern Leverkusen (3-2) en quart avant de caler face au géant du foot Allemand, Bayern Munich.

Après le titre déjà acquis, les Bavarois décrochent ainsi le premier ticket pour les finales nationaux.  Une très bonne mise en jambe avant d’affronter l’Atletico Madrid pour la manche aller des demi-finales de la Ligue européen des champions. Weder Brême est désormais concerné à la lutte pour le maintien à 6 journées de la clôture de la Bundesliga. Pour Djilobodji, qui a trimé à Chelsea avant la compétition en Allemagne, décrocher un trophée était une aubaine de finir la saison en beauté.

En Angleterre, Newcastle a partagé les points (1-1) avec Manchester City au grand complet en match retard comptant pour la 34e journée de la Premier League. Papis Cissé, aligné au départ, a cédé la place Ayoz Perez (55’). Auteur d’un très bon match contre Swansea, samedi dernier, l’attaquant international sénégalais  n’a pu secoué la charnière centrale des Citizens composée de Zabaleta et Kompany. Henri Saivet lui, a suivi la rencontre sur le banc visiblement pas un choix de Raphael Benitez, un entraîneur ultra défensif. Man City est certes un roc mais les Magpies (19e, 29 points), deuxième relégable, ont laissé filer l’opportunité de sortir de la zone rouge, à la maison.

Issiaka TOURE 

Voir aussi

telechargement-8

Nicolas Anelka soutient Serge Aurier

Dans une étrange publication sur Facebook, Nicolas Anelka a défendu Serge Aurier, condamné à deux …