Accueil / ACTUALITES / Coupure sur les salaires des enseigants : Le ministère reconnait des erreurs

Coupure sur les salaires des enseigants : Le ministère reconnait des erreurs

Le directeur des ressources humaines du ministère de l’Education a indiqué ce lundi que des erreurs se sont glissées dans l’opération de prélèvement des journées de grève des enseignants. Il a assuré du rétablissement des concernés dans leurs droits.

Source : Le Soleil
Après l’opération des coupures opérées sur les salaires des enseignants, qui a sorti une certaine frange des syndicats de leur gong, le ministère a tenu à apporter des précisions. Pour Mafakha Touré, directeur des ressources humaines (Drh) dudit ministère, il y a eu des « erreurs » puisque des « agents non concernés en ont été victimes ». Mafakha Touré a d’abord indiqué que les coupures portent « pour le moment » sur les mois de mars et avril 2007, cela conformément à la mise en œuvre du règlement en matière de grève. « C’est une application de la loi. C’est la raison pour laquelle le ministère a demandé le prélèvement des journées de grève notamment de mars et avril », a expliqué le Drh. Mais, a-t-il poursuivi, « pour des raisons de suivi après signature des protocoles, des prélèvements ont été effectués sur des périodes non concernées touchant même des agents qui s’étaient mis en position de faire des cours de rattrapage ». Allusion est faite aux militants du Cadre unitaire des syndicats de l’enseignement moyen secondaire (Cusems) dont les différents responsables avaient exprimé leur incompréhension face à ces coupures. Mafakha Touré a signalé que des mesures sont prises pour « éviter de tels désagréments dans le futur ». Abondant dans le même sens, le ministre de l’Education, le Pr. Moustapha Sourang a certifié qu’il y a eu « une erreur » et que « le rétablissement se fera ». À rappeler que selon le Cusems, des montants allant de « 30 000 à 180 000 F CFA » ont été coupés sur les salaires.

maîtres contractuels : La formation étendue à la 7e génération

Le directeur des ressources humaines Mafakha Touré a profité de l’occasion pour annoncer l’extension de la formation diplomante des maîtres contractuels à la 7è génération. « La formation des maîtres contractuels (MC), initialement ne concernant que les générations allant de la première à la sixième est désormais ouverte à la septième génération », a fait remarquer M. Touré. En effet, « il avait été retenu les générations MC1 à MC6, mais il y a eu beaucoup d’admissions cette année. Aussi, la formation est étendue à la MC7 dont le personnel est tenu à se mettre en contact avec les inspections d’Académie », a dit Mafakha Touré.


À voir aussi

7 ans de prison requis contre Khalifa Sall

Le procureur Serigne Bassirou Guèye a demandé au juge de condamner Khalifa Sall à au …

Procès de Khalifa Sall : la réquisition du Procureur attendu ce vendredi

REWMI.COM Aujourd’hui, le procès du premier magistrat de Dakar Khalifa Sall et de ses 7 …