Accueil / SOCIETE / COUPURES INTEMPESTIVES D’ELECTRICITE Y en a marre décrète son ultimatum

COUPURES INTEMPESTIVES D’ELECTRICITE Y en a marre décrète son ultimatum

Le 11 octobre prochain s’annonce chaud pour la Senelec. Pour cause, le mouvement Y’en a marre le fixe comme ultimatum pour le retour à la normale dans la distribution de l’électricité.

La première assemblée générale du mouvement «Y’en a marre» a été tenu, hier, au Relais sur la route de Ouakam. Et les «y’en a marristes» n’ont pas dérogé à leur règle. Fadel Barro et compagnie n’ont pas été tendres avec le régime libéral. En effet, ils viennent de donner un ultimatum au ministre de l’énergie pour la fin purement et simplement des délestages. Annonçant le démarrage du programme «Taay là walo gueunn aay» (comprenez la persistance des coupures d’électricité: Ndlr)», ils indiquent que malgré toutes les explications du gouvernement, rien ne marche dans ce domaine. Ancrant leur mouvement, constitué, pour la plupart, de jeunes, dans la quête et défense du bienêtre des Sénégalais, Thiat et compagnie demandent à leurs détracteurs de se le tenir pour dit. D’ailleurs, analysant les actes et comportements de ces derniers, kilifa dira: «ils ne sont pas des patriotes et ne portent pas la parole du peuple car, ceux qui créent d’autres mouvements ne sont, en réalité, animés que par le goût de l’argent, alors que ces billets de banques ne seront plus distribués un jour et le peuple jugera».

Khary DIENE

KILIFA: «WADE EST EN MENOPAUSE INTELLECTUELLE»

Y’en a marre «sera dans la rue, si sa candidature est validée»

Pour la gouverne des cinq sages du conseil constitutionnel, si la candidature de Wade est validée, Y’en à marre descendra dans la rue. Les membres dudit mouvement ont été, à ce sujet, très formels, lors de leur première assemblée générale. Faisant un bilan à mi parcours de leur mouvement, les «y’en a marristes» ont déclaré ne donner aucune consigne de vote, lors de la prochaine élection présidentielle de 2012. Toutefois, Kilifa a persisté et signé que, si la candidature de Wade est validée, ils battront le macadam, quitte à y laisser leur vie. Pour un avertissement, les cinq sages du conseil constitutionnel on été bien servis par ces milliers de jeunes venus de tout le pays. Rappelant à Me Wade, sa promesse «de ne pas marcher sur des cadavres pour entrer au palais», kilifa qui accuse Wade de «ménopause intellectuelle», lui demande «de n’en pas sortir en marchant sur des cadavres».

KH-D


À voir aussi

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …