Accueil / ACTUALITES / Course à la présidentielle : l’échappée de François Hollande

Course à la présidentielle : l’échappée de François Hollande

Les écarts se creusent à l’approche du premier tour de la présidentielle. Avec 32% des intentions de vote contre 25% pour son rival UMP, le candidat PS prend la tête du peloton.
Deux sondages simultanés ce mardi et un même constat : François Hollande creuse l’écart. Dans le premier Ipsos-Logica*, le candidat socialiste récolte 32% des intentions de vote au premier tour quand Nicolas Sarkozy en obtient 25%. Marine Le Pen est à 16% suivie par François Bayrou à 12,5%. Dans le second BVA**, François Hollande, toujours, est plébiscité par 34% des Français, devant Nicolas Sarkozy qui plafonne à 26% d’intentions de vote, Marine Le Pen à 16% et François Bayrou à 14%.

Le temps où les deux challengers se rapprochaient des candidats socialiste et UMP semble révolu. Contrairement au mois de janvier, les deux favoris distancent largement leurs adversaires. Ils gagnent respectivement + 3% et +2% de voix (Ipsos) quand la chef de file du FN en perd 2 et François Bayrou 1,5. Toujours selon ce sondage, le candidat PS remporterait la partie au second tour avec 59% des intentions de vote – soit autant que lors de la précédente enquête réalisée les 13 et 14 janvier. Nicolas Sarkozy obtiendrait 41% des voix, un score inchangé.

« Si Marine Le Pen n’est pas là… »

Pour le reste des coureurs, Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) gagne un point à 8,5% au premier tour, Eva Joly (EELV) cède un point avec 2% d’intentions de vote et se retrouve à égalité avec Dominique de Villepin (-1 point également). Nathalie Arthaud (1%) inchangée, Philippe Poutou (0,5%) gagne 0,5 point. Frédéric Nihous, Corinne Lepage, Hervé Morin, Christine Boutin, Nicolas Dupond-Aignan, recueillent moins de 0,5% des voix.

Et « si elle n’est pas là » ? La candidate du Front national avait fustigé le sondage publié dimanche dans le JDD qui l’imaginait absente de l’élection. Le sondage Ipsos pose de nouveau la question. Si Marine Le Pen n’était pas présente au premier tour, François Hollande totaliserait 33,5% des intentions de vote contre 28,5% pour Nicolas Sarkozy, 16% pour François Bayrou , et 10% pour Jean-Luc Mélenchon. Dans cette hypothèse, « le candidat pour lequel il y aurait le plus de chance » pour que les électeurs FN votent serait Nicolas Sarkozy (23%), suivi de Nathalie Arthaud (13%) et François Bayrou (9,5%). François Hollande ne récolterait que 7% des voix et Jean-Luc Mélenchon 2%… 35% s’abstiendraient, voteraient blanc ou nul, ou ne savent pas.

*Sondage Ipsos réalisé pour France Télévisions, Radio France et Le Monde Business du 3 au 4 février par téléphone auprès d’un échantillon de 953 personnes de 18 ans et plus (méthode des quotas).

**Sondage BVA pour Le Parisien les 3 et 4 février 2012 auprès d’un échantillon de 968 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par téléphone et par internet, selon la méthode des quotas.

SOURCE METROFRANCE

À voir aussi

Macky à Touba: Branle-bas de combat entre adversaires et alliés

La visite programmée du Président Macky Sall à Touba, le 25 octobre prochain fait déjà …

Marche des étudiants exclus

Exclus de leurs établissements, les étudiants orientés dans les instituts privés ont décidé de hausser …