SANTE

Couverture maladie universelle- Les acteurs ciblent le monde rural et le secteur informel

  • Date: 20 octobre 2015

 

 Pour  faciliter l’accès aux soins pour les populations, les acteurs de la Couverture maladie universelle (Cmu) ciblent le monde rural et le secteur informel. Les Parcelles assainies ont accueilli les acteurs qui dérouleront plusieurs programmes pour l’installation des Comités d’initiatives mutualistes. L’objectif visé par les autorités, c’est encore de contribuer à l’amélioration de la santé des populations.

 C’est aux Parcellas assainies que les activités ont été tenues. Selon le représentant de la Cmu, « 4 comités ont été déjà  installés pour le lancement de la Cmu, en partenariat avec la mairie des Parcelles assainies. Ces comités seront formés sur des processus de mise en place des Mutuelles de santé au profit des populations du monde rural et du secteur informel. L’accessibilité aux services de Santé de base par l’ensemble de la population est restée une priorité de nos gouvernants successifs depuis l’indépendance », dit-il avant de poursuivre/ « les principales missions de la Cmu sont: mener des campagnes d’information et de sensibilisation auprès des populations pour le recrutement des premiers adhérents à la Mutuelle de santé à implanter dans la zone de couverture et préparer  l’Assemblée générale de la Mutuelle de santé », explique le représentant de la Cmu.

Pour lui, « l’Agence de la Couverture de la Maladie Universelle va organiser, en rapport avec les mairies des différentes communes, des réunions d’installation d’autres comités transitoires pour faciliter l’accès aux soins pour les couches les plus modestes, sans parti-pris. La Cmu compte accélérer ce processus de mise en œuvre ces programmes à travers tous les départements du Sénégal. Des ateliers de planification, sous forme de réunions de comités locaux de développement, avaient pourtant été organisés pour définir une feuille de route qui va servir de restructuration en santé des mutuelles dans plusieurs communes ».

Les populations, qui étaient présentes, ont dénoncé l’accès difficile dans les établissements de Santé surtout dans le cadre de leur prise en charge. Même si la politique de l’Etat vise à améliorer la santé des populations, à travers la mise en œuvre du programme de la Cmu, il existe aujourd’hui, ceux qui doivent être sensibilisés par rapport  au déroulement de ce programme, surtout au niveau des localités les plus enclavées de la banlieue où certains ont du mal à y accéder.

Sada MbODJ                 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15