Accueil / SANTE / Couverture maladie universelle- Les acteurs ciblent le monde rural et le secteur informel

Couverture maladie universelle- Les acteurs ciblent le monde rural et le secteur informel

 

 Pour  faciliter l’accès aux soins pour les populations, les acteurs de la Couverture maladie universelle (Cmu) ciblent le monde rural et le secteur informel. Les Parcelles assainies ont accueilli les acteurs qui dérouleront plusieurs programmes pour l’installation des Comités d’initiatives mutualistes. L’objectif visé par les autorités, c’est encore de contribuer à l’amélioration de la santé des populations.

 C’est aux Parcellas assainies que les activités ont été tenues. Selon le représentant de la Cmu, « 4 comités ont été déjà  installés pour le lancement de la Cmu, en partenariat avec la mairie des Parcelles assainies. Ces comités seront formés sur des processus de mise en place des Mutuelles de santé au profit des populations du monde rural et du secteur informel. L’accessibilité aux services de Santé de base par l’ensemble de la population est restée une priorité de nos gouvernants successifs depuis l’indépendance », dit-il avant de poursuivre/ « les principales missions de la Cmu sont: mener des campagnes d’information et de sensibilisation auprès des populations pour le recrutement des premiers adhérents à la Mutuelle de santé à implanter dans la zone de couverture et préparer  l’Assemblée générale de la Mutuelle de santé », explique le représentant de la Cmu.

Pour lui, « l’Agence de la Couverture de la Maladie Universelle va organiser, en rapport avec les mairies des différentes communes, des réunions d’installation d’autres comités transitoires pour faciliter l’accès aux soins pour les couches les plus modestes, sans parti-pris. La Cmu compte accélérer ce processus de mise en œuvre ces programmes à travers tous les départements du Sénégal. Des ateliers de planification, sous forme de réunions de comités locaux de développement, avaient pourtant été organisés pour définir une feuille de route qui va servir de restructuration en santé des mutuelles dans plusieurs communes ».

Les populations, qui étaient présentes, ont dénoncé l’accès difficile dans les établissements de Santé surtout dans le cadre de leur prise en charge. Même si la politique de l’Etat vise à améliorer la santé des populations, à travers la mise en œuvre du programme de la Cmu, il existe aujourd’hui, ceux qui doivent être sensibilisés par rapport  au déroulement de ce programme, surtout au niveau des localités les plus enclavées de la banlieue où certains ont du mal à y accéder.

Sada MbODJ                 

À voir aussi

Financement de la santé Le chef de l’Etat promet de porter le budget à 15 %

 Enquête- Le président de la République a décidé, hier, de porter le budget de la …

Recrudescence du paludisme à Kolda 241 femmes enceintes touchées en 2017

  Le paludisme refait surface à Kolda. Rien qu’au 3ème trimestre de 2017, 241 femmes …