SANTE

Couverture sanitaire le Sénégal a atteint 32% de taux de pénétration

  • Date: 6 octobre 2015

Le Sénégal est dans la bonne voie en matière de couverture sanitaire. Avec un objectif de 75%, le Sénégal est à 32% de taux de pénétration. Soit 2,4 millions de Sénégalais qui ont bénéficié de la gratuité des soins. En outre, estimée à plus de 4 milliards de francs Cfa, la dette des hôpitaux a aussi été payée, selon les responsables du ministère de la Santé.

Le Sénégal a enregistré des progrès considérables dans le domine de la couverture sanitaire. Cela est illustré par un taux de pénétration assez important évalué à 32% qui constitue à peu près la moitié de l’objectif du pourcentage visé, soit 75%. Ces informations ont été livrées, hier, par Serigne Diouf de l’Agence nationale de la Couverture maladie universelle (Cmu), à l’occasion de la conférence de presse initiée par le ministère de la Santé et de l’Action sociale au sein dudit département.

Cette rencontre est en prélude de la 1er Exposition santé et action sociale, placée sous le thème : «Couverture maladie universelle une réalité au Sénégal». Elle sera une plateforme pour communiquer largement sur ces programmes et autres réalisations. A cet effet, il y aura une exposition à la place du souvenir du 8 au 10 octobre 2015, le ministère offre aux femmes une occasion pour le dépistage gratuit du cancer du sein et du col de l’utérus, ainsi qu’un dépistage de masse du diabète.

«2,4 millions Sénégalais ont bénéficié de la gratuité des soins»

Des soins gratuits seront également dispensés aux personnes âgées pendant ces trois jours à l’hôpital Fann et Albert Royer va assurer la prise en charge gratuite des enfants. Le ministère des Forces armées et le ministère de l’Intérieur viennent en appui avec la mobilisation de 1300 agents de sécurité pour le don de sang dans les régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Kaolack et Ziguinchor.

Dans son intervention, Serigne Diouf a indiqué que «20 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de la césarienne. 215 000 personnes âgées ont bénéficié de la gratuité des soins avec le plan Sésame, 396 000 en plus des 115 000 personnes enrôlées dans les mutuelles de santé. En somme 2 400 000 Sénégalais ont bénéficié de la gratuité des soins au Sénégal, soit 32%. Même si on est encore loin du taux fixé par l’Organisation mondiale de la santé (Oms), les résultats obtenus montrent qu’il y a eu une véritable révolution sociale».

«Les dettes des hôpitaux ont été épongées»

Concernant les problèmes d’endettement auxquels sont confrontés les hôpitaux de Dakar, M. Diouf a affirmé:  «Toutes les dettes des hôpitaux ont été épongées. Elles étaient estimées à 4 milliards de francs Cfa qui sont concentrées essentiellement à l’Hôpital général de Grand Yoff et l’Hôpital Principal. Parce que les frais de soins et d’hospitalisation sont plus élevés  que les autres structures sanitaires du pays. Mais des discussions avancées sont entamées avec les directeurs de ces hôpitaux pour des solutions de sortie de crise».

«Nous avions certes des retards de paiement, mais nous avons débloqué 2 127 416 720 francs Cfa pour la gratuité de soins des enfants de moins de 5 ans et 390 000 770 francs Cfa pour la prise en charge des césariennes des femmes», a-t-il précisé soulignant que pour conserver ces acquis, il y aura un élargissement de la carte sanitaire avec la dotation de chaque région d’une Agence régionale de la Couverture maladie universelle.

Abondant dans le même sens, Ndèye Coumba Guissé, la directrice de l’administration générale et de l’équipement (Dage) du ministère de la Santé  renseigne: «Un montant conséquent sera mis à la disposition de la Cmu afin d’éponger ces dettes. D’ailleurs, un milliard de francs Cfa est prévu dans la loi de finances rectificative prochaine qui va être intégré dans le budget 2016 afin d’expirer ces dettes».

D’après M. Guissé, «la dette des hôpitaux a été évaluée en 2008 à 14 milliards et 80% ont déjà été épongés. Mais le problème, c’est qu’elle se reconstitue».

Le Populaire

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15