POLITIQUE

CRAINTE D’UNE COHABITATION AVEC L’OPPOSITION La Cojer théorise le couplage de la Présidentielle et des législatives

  • Date: 27 septembre 2016

Alors que les législatives sont prévues pour 2017, le report de ces élections reste bien d’actualité. Les jeunesses républicaines lancent le débat et proposent le couplage de la présidentielle et des législatives en Février 2019. Est-ce un ballon de sonde du président Macky Sall ?

Le pire qui pourrait arriver au Sénégal est de voir une majorité de l’Assemblée nationale en guerre avec le président de la République. Redoutant un tel scénario, les jeunesses républicaines de Rufisque théorisent le report des élections législatives jusqu’en 2019. En effet, selon la Cojer de Rufisque, une ‘’cohabitation’’ dans le pays, à l’issue des législatives, serait une ‘’catastrophe’’. Constatant des risques de blocage du pays et la récurrence des élections de 2012 à 2016 (5 en 4 ans), elle a ainsi dégagé des ‘’raisons objectives’’ et ‘’d’intérêt public’’ de reporter les élections législatives de 2017 pour les coupler à la présidentielle de 2019. ‘’Le couplage de la présidentielle et des législatives en Février 2019 évitera à notre pays de tomber dans la cohabitation’’, a averti le coordonnateur de la convergence des jeunesses  républicaines du département de Rufisque. ‘’En cas de cohabitation, le Président Sall ne va gouverner que par décret et certains même de ses décrets, nécessitant le contreseing du Premier ministre, ne passeront pas parce que ce dernier n’étant pas du même camp politique que le Président’’, a-t-il indiqué.  ‘’Les projets de lois du Président  lui seront toujours ou en majorité retournés par l’Assemblée nationale toujours du fait que la majorité parlementaire n’étant pas du même bord politique que le Président’’, a insisté la Cojer de Rufisque. ‘’En cas de cohabitation, la majorité parlementaire va utiliser la motion de censure de manière intempestive et factieuse pour rendre ingouvernable le pays’’, alerte Balla Diop.  Pis, renchérit-il, ces  situations vont bloquer le pays sur tous les plans : économique, politique, diplomatique, etc.  Autre raison évoquée par les jeunesses républicaines de Rufisque, le report des législatives à 2019 permettra d’approfondir la réflexion afin de trouver un consens sur plusieurs zones d’ombre, comme l’applicabilité de la loi sur la double nationalité, le mode de désignation des députés de la diaspora, la refonte totale ou partielle du fichier électoral, entre autres. Toujours est-il que selon les jeunes apéristes de Rufisque, le report des législatives à 2019 et le couplage de la présidentielle et des législatives avec le bulletin unique pour toutes les élections, y compris celles municipales et départementales, permettront d’économiser des dizaines de milliards qui pourront servir à construire des prisons conformes à la dignité humaine, au moins dans cinq capitales régionales.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15