Accueil / SOCIETE / Craintes après l’inondation partielle de l’autoroute à péage : Senac donne des assurances pour le futur

Craintes après l’inondation partielle de l’autoroute à péage : Senac donne des assurances pour le futur

Même si elle a été partiellement inondée, la qualité de l’autoroute à péage n’en est pas pour autant entamée.C’est l’assurance donnée, hier, par Didier Payerne, directeur opérationnel de Senac, concessionnaire de l’autoroute.Les eaux ont été vite évacuées et des dispositions seront prises en relation avec l’Etat pour qu’une situation pareille ne se reproduise plus.
Même si l’ouvrage est de haute qualité, l’axe Patte d’Oie – Pikine de l’autoroute à péage n’a pas pu résister aux stagnations des eaux de la station d’épuration de Cambérène qui ont fini par inonder l’un des joyaux de l’Alternance. Mais, il y a eu plus de peur que de mal, car le concessionnaire a très vite trouvé une solution au problème en évacuant les eaux en un temps record. ‘La semaine dernière, l’autoroute à péage a été partiellement inondée. Les voitures circulaient sur un seul sens. Puisque les Niayes communiquent entre elles, elle n’a pas su résister au niveau élevé des eaux qui venaient de la Route nationale N°1’, a expliqué Didier Payerne, directeur opérationnel de Senac, concessionnaire de l’Autoroute de l’Avenir que nous avons joint, hier, par téléphone.

Pour M. Payerne, cet incident ne devrait pas entamer la qualité de l’ouvrage. Mais, à toutes fins utiles, des dispositions particulières vont être prises, en rapport avec les autorités pour qu’un tel scénario ne se reproduise plus. ‘Eiffage (dont la Société Eiffage de la nouvelle autoroute concédée +Senac+ est une filiale : Ndlr), a répondu présent à l’appel des autorités pour pallier la situation de la Rn1 et rétablir la circulation. Nous avons réuni des compétences et des ressources humaines pour participer aux opérations. Nous avons apporté des pompes de 1000 m3/h et des tuyaux pour tirer les eaux stagnantes’, soutient Payerne. Qui pense qu’il n’y aura plus d’inquiétudes à l’avenir puisque des mesures de fonds sont en train d’être prises par le gouvernement pour que cette situation ne se reproduise plus.

Ce problème en phase d’être résolu, Didier Payerne annonce que l’ouverture de l’autoroute au péage se fera très bientôt. ‘Lorsque l’incident est survenu, nous avions projeté de faire des travaux de dévoiement pour détourner les usagers de l’autoroute à péage vers la gare de péage. Mais, les autorités nous ont encore demandé de reporter le début du péage pour ne pas accentuer les difficultés de circulation ou complètement fermer l’accès à la ville de Dakar. Mais, une fois le problème sera définitivement réglé sur l’autoroute, le péage va commencer sur l’axe Patte d’Oie-Seven up’, confie le directeur opérationnel de Senac.

Rappelons que depuis presque deux semaines, des eaux usées domestiques, provenant de la station d’épuration de l’Office national de l’assainissement au Sénégal, mélangées aux eaux de pluie avaient envahi la Rn1 et une partie de l’autoroute à péage. Du coup, la circulation est devenue infernale, à cause des nombreuses heures que les automobilistes passent sur la route pour rallier Dakar.

Seyni DIOP

Walf

À voir aussi

Marché central aux poissons- Les travailleurs adoubent la Direction générale

Les employés du marché central aux poissons de Pikine se disent satisfaits de leurs conditions …

Décés d’Amadou Mbaye Loum La Voix du Maquis s’est éteinte …

La presse sénégalaise et africaine est en deuil. Amadou Mbaye Loum est décédé hier à …