Accueil / ECONOMIE / Création D’emploi au senegal : Le Meds affiche ses ambitions pour 2007-2010

Création D’emploi au senegal : Le Meds affiche ses ambitions pour 2007-2010

Le Mouvement des Entreprises du Sénégal (Meds) a lancé hier, son plan d’action 2007-2010 sous la présidence effective des ministres du budget et des Sénégalais de l’extérieur. Ce plan d’action s’inscrit selon les acteurs dans le cadre du renforcement de ses capacités d’action et d’accroissement son efficacité.

Source : Le Matin
Selon Mbagnick Diop, président du Meds « la perspective de l’avenir du Meds reflète l’ambition que l’on peut nourrir et correspond aux défis qu’il faut relever. Les orientations stratégiques pour les trois années proposées s’intègrent dans une vision plus large et développent des valeurs spécifiques. Les entreprises sénégalaises sont confrontées à d’énormes difficultés d’accès au crédit bancaire. Aujourd’hui, les banques ne participent que pour 19 % au financement du PIB, ce qui est treès faible ».

En outre, elle s’inscrit aussi dans le cadre de la bonne gouvernance d’entreprise, le respect des normes et de la qualité dans la production des biens et services, qui prennent de plus en plus d’importance. Selon les initiateurs, l’objectif principal de ce plan d’action est de faire du Meds une organisation patronale de référence en Afrique et dans le monde. Cependant, cet objectif pourra être atteint selon les acteurs, grâce à l’utilisation de la pleine capacité de l’organisation et de la conquête de nouveaux marchés à travers de vigoureuses actions de commercialisation et d’innovations.

Concernant les objectifs de la stratégie, elle consistera à mettre sur pied un cadre dynamique et interactif d’entreprises efficaces et responsables. Toutefois, ils notent que le Sénégal dispose d’une large diaspora éparpillée à travers le monde. M. Diop estime que « cette diaspora estimée à des centaines de milliers de personnes, bien organisée, peut jouer un rôle important dans le développement de l’économie sénégalaise ». En effet, selon les organisateurs, les émigrés sénégalais, vivant à l’étranger, en 2005, ont envoyé dans le pays plus de 300 milliards de Fcfa, soit un montant supérieur à l’aide publique au développement.

Ainsi, selon toujours M. Diop « ce transfert financier, judicieusement utilisé, dans des secteurs de haute valeur ajoutée, pourrait booster notre développement », avant d’ajouter son regret par rapport à l’utilisation de ces investissements. « Malheureusement, cette manne financière est investie, pour la plupart, dans le secteur immobilier. C’est cette tendance que le Meds souhaite renverser en organisant, chaque année, dans une grande ville du Nord, le symposium « Diaspora des affaires ». Par ailleurs, cette rencontre symposium vise, selon M. Diop à sensibiliser les Sénégalais de l’extérieur et les informer sur les possibilités d’investir dans notre pays.


À voir aussi

Ministère de l’Economie: Vers  une Union des mutuelles pour ses agents

L’Assemblée générale constitutive de l’Union des Mutuelles du Ministère de l’Economie, des Finances et du …

Pme: Les banques invitées à soutenir le secteur

L’association internationale « Financement participatif Afrique & Méditerranée-FAM » a tenu la seconde édition du Forum …