Accueil / POLITIQUE / La Crei dément Baldé: « Il n’est plus sous contrôle judiciaire»

La Crei dément Baldé: « Il n’est plus sous contrôle judiciaire»

La Commission d’instruction de la Crei a bel et bien  levé le contrôle judiciaire contre le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé. Ce, depuis le 27 mars dernier. Le magistrat instructeur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) dément ainsi Abdoulaye Baldé qui soutenait être sous contrôle judiciaire.

 Recevant la visite de Me Mame Adama Guèye, le Président de l’Union des centristes (Ucs) soutenait qu’il est toujours sous contrôle judiciaire. Que nenni ! Le magistrat instructeur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), n’a pas tardé à démentir ces propos d’Abdoulaye Baldé.

«Baldé n’est plus placé sous contrôle judiciaire et la décision lui a été notifiée il ya de cela bien longtemps. Le leader de Union des centristes du Sénégal, pour sortir du territoire national, n’a pas besoin de demander une autorisation parce qu’il n’est plus assujetti à un contrôle qui fait qu’il doit obtenir une autorisation du juge avant de voyager. Donc s’il avance qu’il est sous contrôle judiciaire depuis 5 ans, il dit ce qu’il veut», a-t-il confié.

Du coup, le président de l’Ucs peut vaquer à ses occupations sans restriction, par exemple quitter le territoire national sans avoir à demander une autorisation de sortie. Le magistrat d’ajouter: «le dossier n’est plus entre les mains des magistrats instructeurs car il a été transmis au Procureur Spécial près la Crei depuis. Le sort du maire de Ziguinchor doit donc être scellé par le parquet spécial qui, depuis lors, est resté muet sur le dossier Abdoulaye Baldé, épinglé avec sa femme pour enrichissement illicite présumé».

A noter que l’ancien Directeur exécutif de l’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci), Abdoulaye Baldé, n’est pas le seul bénéficiaire de cette mesure.

Son épouse, Aminata Gassama, et son cousin, Gana Ngom, inculpés comme l’édile centriste pour enrichissement illicite, corruption, complicité d’enrichissement illicite et recel, sont également concernés. Tout porte à croire que le dossier impliquant les mis en cause va vers un non-lieu.

Abdoulaye Baldé et son épouse Aminata Gassama étaient inculpés pour corruption et enrichissement illicite portant sur 5 milliards FCFA depuis août 2014.

Un  rapport d’expertise produit par l’expert-comptable Alboury Ndao a épluché les comptes bancaires du maire de Ziguinchor. Le document a relevé l’existence de mouvements de fonds dans les comptes de la société Delgas. Une entreprise qui a été versée dans le patrimoine d’Abdoulaye Baldé.

M.BA

 

À voir aussi

Louga: 9.837 cartes en souffrance à la préfecture 

Selon le préfet du département de Louga, Mamadou Khouma, 9837 cartes d’électeurs sont encore dans la …

Présidentielle: Le CNRA sensibilise les jeunes reporters du Sénégal

Les jeunes reporters du Sénégal ont participé, hier, à une journée de sensibilisation sur la …