Accueil / People / La crise à Facebook: Zuckerberg rompt le silence

La crise à Facebook: Zuckerberg rompt le silence

Quatre jours après la déclaration de dénonciateur, ancien travailler de Cambridge Analytica et le déclenchement de la crise de Facebook, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a fini par sortir de son silence en reconnaissant avoir fait des erreurs.

La société britannique, Cambridge Analytica, est soupçonnée d’avoir, par l’intermédiaire d’un sous-traitant, siphonné les données personnelles de dizaines de millions d’Américains sur Facebook. Son patron, Alexander Nix est suspendu avec « effet immédiat dans l’attente d’une enquête complète et indépendante », a mentionné Cambridge Analytica (CA) dans un communiqué.

« Il y a une rupture de confiance entre Facebook et ceux qui partagent leurs données avec nous et qui s’attendent à ce que nous les protégions. Nous devons réparer cela », déclarait Mark Zuckerberg, il y a quatre jours.

Et de poursuivre sur Cnn: «Cela a constitué un abus de confiance très important et je suis vraiment désolé de ce qui s’est passé. Notre responsabilité est de faire en sorte que cela ne se reproduise pas ».

D’abord, Facebook va examiner « toutes les applications qui ont accédé à de grandes quantités de données » en même temps « des audits complets sur toute application suspecte» seront faits.

À voir aussi

La bourde monumentale de Mbaye Dieye Faye sur Serigne Touba et Serigne Babacar Sy

Le cauchemar des femmes mariées[Photos-Vidéo]