Accueil / MEDIA / Crise à l’Aps Le statu-quo !

Crise à l’Aps Le statu-quo !

La section du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (SYNPCIS) de l’Agence de presse sénégalaise (APS), a décidé de maintenir son mot d’ordre portant sur un service minimum à observer jusqu’à mercredi.

« Il est maintenu, le service minimum, jusqu’à mercredi minuit. Cette décision est conséquente à la prise en charge de la question de la survie de l’APS par le président Macky Sall qui, lors du Conseil des ministres du 18 janvier dernier, a donné des instructions pour l’accélération du processus de modernisation de l’Agence », a déclaré l’APS dans ce communiqué. Selon l’agence, cette décision a été prise à l’unanimité, moins deux voix, à l’issue d’une assemblée générale d’évaluation d’un mouvement d’humeur entamé il y a près de deux semaines, pour dénoncer la situation préoccupante de l’entreprise publique. Ainsi, les travailleurs annoncent par ailleurs le dépôt d’un préavis de grève portant sur les points de revendication déjà évoqués lors d’un sit-in suivi d’un point de presse, jeudi dernier. Cependant, la section SYNPICS de l’APS dit saluer la directive présidentielle adressée au gouvernement du Sénégal lors du Conseil des ministres du 18 janvier dernier. « A ce propos, la section SYNPICS de l’APS, en parfait accord avec le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (SYNPCIS), tient à rappeler qu’une modernisation de l’APS, ne peut signifier qu’une restructuration de l’Agence, perspective incluant un changement du statut administratif et par conséquent une dotation régulière et conséquente de moyens financiers au même titre que les autres médias publics », a laissé entendre l’APS.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Enquête de l’IGE sur les bourses: Le rapport remis à Macky ce dimanche

L’enquête de l’IGE pour faire la lumière sur les retards des paiements des bourses est …

Nafilas de la 10ème nuit

4 rakkas, soit 2 sallama. Dans chaque rakka, on doit réciter 1 fois la fatiha, …