téléchargement (2)

Crise armée en Casamance- Robert Sagna tire la sonnette d’alarme

Au moment où le Gouvernement annonce de belles initiatives et mesures pour la région de la Casamance, l’ancien ministre d’État, Robert Sagna, rectifie le tir et préconise d’abord un dialogue franc pour le retour de la paix définitive dans cette partie Sud du pays. Selon l’ancien Maire de Ziguinchor, « une accalmie ne veut pas dire  que la paix est là ».

 Depuis 2011, la région a connu une accalmie, mais cela n’a pas empêché le président du Groupe de  réflexion pour la paix en Casamance, Robert Sagna, de tirer la sonnette d’alarme. « Nous saluons tout un chacun pour son engagement. Tous ces beaux projets et ces belles incitatives que nous prenons, nous n’y arriverons pas sans la paix. Je suis particulièrement impliqué  dans ce dossier de la paix et j’en parle en connaissance de cause. Parce que  j’anime le Groupe de réflexion pour la paix en Casamance. Sans la paix, nous n’irons nulle part », persiste et signe l’ancien Maire de Ziguinchor. Pour l’ancien ministre d’État, ministre de l’agriculture sous Abdou Diouf, il est plus important, aujourd’hui, de consentir des efforts pour le retour de la paix. « Nous devrons nous investir pour le retour de la paix de manière à permettre que toutes ces initiatives que nous prenons et tous ces projets que nous allons engager puissent se poursuivre dans la sérénité et la tranquillité », soutient-il.

Poursuivant son propos,  Robert Sagna ajoute : « Il est donc important, que ma présence ici soit  saisie pour lancer un appel  pour un engagement à la paix. Nous connaissons certes une accalmie, mais une accalmie ne veut pas dire que la paix est là. Aidons-nous d’abord et le ciel nous aidera », conclut le Secrétaire général du parti politique Takku Défaraat Sénégal.

Pour rappel, depuis l’arrivée du président Macky Sall à la tête de la magistrature suprême, il y a eu plusieurs rencontres secrètes entre la branche armée du chef de l’aile militaire du Mouvement des forces de la Casamance (MFDC), Salif Sadio et les représentants du Gouvernement.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

direc

[SUIVEZ EN LIVE HD] : Ouverture de la 5ème édition de l’Université Républicaine de la COJER à Saly Portudal