Accueil / POLITIQUE / Crise au parti socialiste Tanor sous la menace d’une plainte

Crise au parti socialiste Tanor sous la menace d’une plainte

Et si c’était le début de la fin dans l’affaire des exclusions au Parti socialiste. Ousmane Tanor Dieng pourrait être l’objet d’une plainte. Et c’est la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) qui pourrait en être l’auteur.
Le socialiste en chef Ousmane Tanor Dieng est sous la menace d’une plainte pour avoir exclu quelqu’un qui s’est déjà auto exclu du parti socialiste. Il s’agit du secrétaire général de la Jds, Babacar Diop, selon des informations parues dans la presse fait partie des soixante cinq responsables exclus du Parti socialiste. Une exclusion qui apparait aux yeux du principal concerné comme ‘’enfoncer une porte déjà. Pour cause, dans une correspondance en date du 30 octobre 2017 adressée à M. Ousmane Tanor Dieng, déposée à la Maison du parti et rendue publique à l’époque, la Jds avait déjà annoncé sa désaffiliation du Parti socialiste. ‘’Il ne fait donc aucun doute que c’est par notre volonté, et de manière souveraine, que nous avons quitté ce parti’’, a affirmé M. Diop. Avant de constater bouche bée son exclusion : ‘’consacrer de manière officielle et sans équivoque notre départ du Parti socialiste, et voir le nom de notre Secrétaire général associé à la liste des responsables exclus de ce parti, suscite en nous le plus grand étonnement.’’ Pour lever tout équivoque, la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) demande à Ousmane Tanor Dieng d’arrêter d’associer le nom de son Secrétaire général, Babacar Diop, à une quelconque décision liée au Parti socialiste. Car pour la Jds, la page de ce parti ‘’agonisant’’ est tournée depuis bien longtemps. Toutefois la Jds se réserve de porter plainte contre le Secrétaire général du Parti socialiste. La Jds se fixe comme objectif ‘’la construction d’une plateforme politique capable d’engager la résistance contre le régime totalitaire du président Macky Sall’’. La Jds n’a pas manqué de brocarder Tanor et ciel les qualifiant ‘’rentiers doublés de conspirateurs qui règnent sans partage à la tête du Parti socialiste qui ont définitivement perdu la raison.’’ ‘’Atteints de paranoïa, ils sont incapables de discernement. Seuls comptent à leurs yeux les prébendes qu’ils tirent de leur soumission au Chef de l’Etat’’, se désole la Jds. Non sans déplorer que Tanor et Cie ne soient point gênés de ‘’brandir l’exclusion illégale et arbitraire de leurs propres camarades de parti comme un trophée de guerre à présenter à leur commandant en chef, Macky Sall, dans l’espoir d’une nouvelle récompense.’’

Mouhamadou BA

 

À voir aussi

Oumar Sarr: « Le PDS discute avec Sonko et Khalifa Sall »  

En tournée dans le département de Linguère, pour la campagne de parrainage, Oumar sarr a …

Sabotage de la visite de Macky à Touba : Serigne Khassim Mbacké accuse Momy Kébé

Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky Sall, est attendu le  jeudi 25 octobre …