ACTUALITE

CRISE AU PDS L’autre défaite de Wade

  • Date: 2 juin 2015

 Au Pds, le voile se déchire et l’addition se paie. Evidemment, le régime libéral a été gravement défait lors du scrutin présidentiel de 2012 et l’onde de choc est terrible : le parti de Wade est coupé en mille morceaux et son leader naturel est contesté tout azimut. Une seconde débâcle après 2012.

Il n’est jamais simple pour un parti de surmonter une défaite à une élection présidentielle. Celle-ci a laissé au Pds une situation exacerbée par la tragique guerre de succession à la tête de ce parti libéral. Actuellement, sans véritable leader, le Pds est aujourd’hui pris en étau. Depuis que la divinité libérale et le Pds ont décidé d’investir Karim Wade à la prochaine présidentielle, le parti est en proie à une vague de rébellion. Si Abdoulaye Baldé et Souleymane Ndéné Ndiaye ont préféré quitter le navire libéral, Modou Diagne Fada, Mamadou Lamine Keita, Aida Mbodj n’ont pas l’intention de laisser à Wade  prendre le large pour son fils. Ils ont initié un mémorandum de 8 pages dont copie a été envoyée au Secrétaire général, Abdoulaye Wade, pour expliquer leur démarche aux militants du Pds. Dans le  mémorandum lu hier devant la presse, Modou Diagne Fada et Cie, outre la désignation d’un secrétaire général national, proposent la révision des textes du Pds, la formulation d’une nouvelle offre politique aux Sénégalais pour un retour rapide au pouvoir. Que Nenni ! Le mal est plus profond : la candidature de Karim Wade, nous confirme une source proche des initiateurs du Mémorandum. Qui nous confie que Me Wade est impuissant face à la phagocytose de son parti «commanditée» depuis le Palais. Ce n’est pas tout. Car il y’aura d’autres affranchis du Pds sous peu et le parrain ne parvient plus à les ramener à la raison, confie notre interlocuteur. Tel le docteur Frankenstein, Me Wade se voit ainsi dépassé par ses créatures qui le surpassent.

Toutefois, la rédaction de ce Mémorandum a du mal à passer au sein du clan fidèle au Pape du Sopi. Certains ne cachent pas leurs doutes, et envisagent l’expulsion pure et simple de Fada et Cie du Pds. A cet effet, Actusen nous informe qu’une réunion de crise restreinte a eu lieu hier au domicile de Wade, à Fann Résidences. Selon toujours Actusen, Me Wade était dans un état second. Toutefois, rien n’est moins sûr sur l’exclusion de Fada et Cie, mais ce qui est certain, par contre, c’est que Me Abdoulaye Wade a, ces dernières heures, manœuvré ferme contre l’enfant de Darou Mousty et même pensé, à un certain moment, travaillé pour que des membres du Conseil départemental de Kébémer initient une procédure, aux fins de destituer le Président de cette institution de son poste. Mais, on a dû l’en dissuader, précise la même source. Convoqué à cette réunion de crise, Modou Diagne Fada a décliné, au motif que non seulement, il doit quitter Darou Mousty, mais aussi, il doit se concentrer sur sa conférence de presse.

Mouhamadou BA

 

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15