Accueil / POLITIQUE / Crise au Pds- Mamadou L. Keita désavoué par sa base

Crise au Pds- Mamadou L. Keita désavoué par sa base

 La crise  qui secoue le parti démocratique Sénégalais, n’a pas laissé indifférents les libéraux du département de Bignona qui s’indignent qu’un des leurs, le ministre Mamadou Lamine Keita, soit un des acteurs de la fronde.

A en croire Tito Tamba, membre du comité directeur et du Ben de l’Ujtl national, Diagne Fada, Mamadou L. Keita et leur groupe viennent de poser des actes politiques indignes de grands responsables du Pds. «Mais, il faut qu’ils comprennent que personne n’est indispensable pour la reconquête du pouvoir. Gagner une localité n’est pas synonyme de jouer les premiers rôles au Pds, encore moins se donner le luxe de semer le trouble, ni de verser dans le chantage», a-t-il déclaré, appelant ces responsables à ne pas oublier que personne n’a gagné chez lui, sous sa propre bannière. «S’ils ont gagné leurs localités, c’est grâce aux ressources du parti et à l’engagement des militants et sympathisants», recadrera Dr Tito Tamba qui exige de lourdes sanctions contre les frondeurs, au cas où ils refuseraient de présenter des excuses. «Conscients de leurs actes, la réponse politique du parti devrait être à la hauteur de leur agissement. Cette fronde est inacceptable, inconcevable, inadmissible et ne saurait durer. Nous osons espérer que ce groupe de frondeurs présentera des excuses publiques dans les meilleurs délais au parti», a-t-il averti. Pour ce responsable libérale, le seul combat qui vaille reste la libération de Karim et Cie. «En attendant le renouvellement des instances, toutes nos forces devraient se concentrer sur la libération de notre candidat pour les élections présidentielle, du Sg de l’Ujtl, du Sg du Meel, entre autres. Dans ces moments difficiles, nous avons besoin de tout le monde pour faire face au régime en place», a-t-il insisté au téléphone. Enfin, Dr Tamba et ses camarades du département de Bignona ont renouvelé leur loyauté à Me Abdoulaye Wade. «Nous ne cesserons de travailler pour l’élection de notre candidat Karim M. Wade aux prochaines élections», ont-ils fait savoir.

Ibrahima Khalil DIEME

Share This:

À voir aussi

Les enseignants de l’Apr brûlent Wade « Depuis sa défaite cuisante en 2012, ce vieux continue de salir son honneur…»

Après la marche avortée de l’ancien Président de la République, par ailleurs, tête de liste …

Amsatou Sow Sidibé « L’Etat est en train de créer les conditions d’un vote même avec un papier journal »

La décision du président de la République Macky Sall de saisir le Conseil constitutionnel sur …