ACTUALITE

CRISE AU PS- Et si l’Internationale socialiste intervenait…

  • Date: 12 novembre 2016

L’organisation politique internationale de Gauche, à laquelle appartient le Parti socialiste, n’intervient pratiquement pas dans les affaires internes aux partis membres. Sauf dans des cas exceptionnels. Et pourtant, celui du PS sénégalais l’est.

La cassure semble imminente avec deux camps qui s’affrontent de façon atroce, avec violence et démesure, offrant au peuple et à la Nation une image hideuse non seulement de l’appareil politique lui-même, mais aussi et surtout du Socialisme. La lutte entre camp de Khalifa Sall et celui de Ousmane Tanor Dieng est aujourd’hui même transférée dans l’espace institutionnel avec la levée imminente de l’immunité parlementaire de Barthélémy Diaz, le Socialiste qui dérange, et avec la convocation de responsables socialistes par la Justice, à la suite d’actes de violence.

L’Internationale Socialiste suit de près les événements. Mais elle n’a jusqu’ici pris aucune décision politique officielle pour un apaisement du parti camarade. Un cadre socialiste envisagerait de saisir l’instance politique internationale pour qu’elle intercède. Mais selon des sources, il en serait dissuadé.

Toutefois, dans le contexte de crise actuel où personne n’arrive à amener les deux camps à la raison, seule une intervention de l’Internationale socialiste où siège Ousmane Tanor Dieng et où Khalifa Sall, en sa qualité de Secrétaire national à la Vie politique, est souvent présent, permettrait au Parti Socialiste de sortir de cette crise qui la mène vers l’abîme. Déjà, tout est au rouge et tout indique que la cassure est inévitable, surtout avec les Législatives qui s’annoncent et avec la Présidentielle pour laquelle le camp de Tanor semble décidé à apporter son soutien au Libéral Macky Sall.Ce que ceux qui se veulent des Socialistes authentiques n’entendent pas de cette oreille.

Domou rewmi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15