POLITIQUE

CRISE AU SOMMET DE L’ETAT La JDS demande aux ministres socialistes de quitter le Gouvernement

  • Date: 28 septembre 2016

 

Après avoir listé les maux qui minent le pays, la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS), a demandé hier à la direction du Parti socialiste de retirer tous les ministres issus de ses rangs et se focaliser sur le départ du président  Macky Sall qui, selon elle, a déçu le peuple sénégalais.

La messe est dite,  la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS) a demandé à la direction du PS de quitter la coalition Benno Bokk Yaakar et le gouvernement à cause de la mauvaise gestion du pays. « La JDS appelle la direction du parti à retirer les ministres socialistes du gouvernement et de la coalition Benno Bokk Yaakar afin de conduire sa propre liste aux élections législatives. La JDS préconise l’organisation d’un conclave national qui devra réunir toutes les sensibilités du parti, sans exclusions », ont dit les jeunes du PS. La JDS, déterminée à imposer ce divorce à Macky Sall, va lancer dans les prochains jours une pétition dont l’objectif et d’avoir 200 mille signataires. « Nous allons organiser une pétition pour demander la démission des ministres socialistes du gouvernement. La campagne de cette pétition sera lancée le samedi 01 octobre 2016 à Thiès. Nous appelons les militants socialistes à signer la pétition », a fait savoir Babacar Diop, coordinateur de la JDS.

Affaire Pétro Tim

Poursuivant, il déclare que le PS ne peut plus siéger dans un gouvernement où le népotisme est érigé en règle. « La situation est scandaleuse, surtout pour un régime qui a battu campagne sous le sceau de la rupture, de la transparence, de la gouvernance sobre et vertueuse. Que reste-il de ces mots de la propagande officielle ? Le gouvernement est éclaboussé par l’affaire Pétro Tim. Il est incapable d’éclairer la lanterne de nos compatriotes sur cette question grave. Le Premier ministre a convoqué une conférence de presse pour ne rien dire, ne rien  ajouter et ne rien éclairer ». La JDS ajoute que c’est inacceptable. Le peuple ne s’est pas débarrassé de Karim Wade pour installer Aliou Sall. Le président doit éclairer les Sénégalais sur cette question, sinon il n’a plus la légitimité de nous gouverner. Il devra démissionner. Il s’agit de ressources nationales, elles n’appartiennent ni à une famille ni à un clan. Elles appartiennent au peuple sénégalais, pauvres comme riches, hommes comme femmes, vieux comme jeunes, génération actuelle comme génération future. Il faut la transparence totale dans la gestion du pétrole et du gaz. »

La gestion du PS

Revenant sur la direction du PS, Babacar Diop accuse Ousmane Tanor Dieng de mauvaise gestion. « Le Parti socialiste s’enfonce dans une crise profonde. La faute à une direction politique qui a décidé de s’assoir sur les valeurs et les idéaux du parti pour récolter des strapontins. Le parti de Senghor fonde aujourd’hui toute sa morale sur l’intérêt et les besoins existentiels d’un groupe, contre l’intérêt supérieur et la dignité du parti. La situation est triste », se désole le patron de la JDS. Poursuivant ses attaques contre Tanor Dieng, M. Diop dira que « la morale du sacrifice a cédé la place à la morale des postes. On ne parle plus de changement, de transformation, de projets de société, de justice sociale, de solidarité, de lendemains qui chantent. On calcule tout, on mesure tout, on pèse tout, pour prendre position du côté où on nous promet plus de postes à occuper. Les postes qu’on vous octroie aujourd’hui, détruiront le parti. Les intérêts égoïstes  empêcheront au parti de choisir la voie de l’avenir. »

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15