Accueil / ACTUALITES / Crise dans l’éducation- Le Grand Cadre réclame l’application des accords

Crise dans l’éducation- Le Grand Cadre réclame l’application des accords

 Le Grand cadre des syndicats d’enseignants, en tournée ce weekend à Louga, a exigé l’application des accords signés, depuis février 2014, pour une sortie de crise.

Le Grand Cadre des syndicats d’enseignants continue de dérouler son plan d’action. Ce weekend, le coordonnateur national, Oumar Waly Zoumaro, était dans la capitale du Ndiambour où lors d’un point de presse, il a exigé l’application des points d’accord signés avec le gouvernement depuis le 17 février 2014. Regrettant que depuis un an, les autorités n’aient posé aucun acte sérieux allant dans le sens d’une quelconque matérialisation de ces accords, il précisera : «l’application desdits accords a été renvoyée aux calendes grecques. En lieu et place d’un calendrier de leur mise en œuvre diligente, le gouvernement a choisi de poser des actes qui frisent la discrimination, la provocation et le mépris, en n’accordant aucune importance aux préoccupations de l’école et des enseignants», a-t-il dénoncé. Selon Zoumaro et ses camarades, ce manque d’égard à l’endroit du secteur de l’éducation est illustré par des forfaitures, comme le refus systématique d’appliquer les accords signés, la violation continue des droits des enseignants par le non-respect du principe de la gestion démocratique, le blocage volontaire de la carrière des enseignants par des lenteurs administratives et l’allocation discriminatoire d’indemnités faramineuses à des corps qui ne sont pas plus méritants qu’eux. Devant l’inertie du gouvernement, ces enseignants ont décidé de durcir le ton et n’excluent aucune éventualité.

Sidy THIAM

À voir aussi

Affaire Petrotim! Ndiassane appelle à la sérénité

Le Khalife général de Ndiassane se prononce sur la situation socio-économique qui prévaut actuellement au …

Accident à Touba: 1 mort et 6 gravement blessés

Un mort et six blessés graves: c’est le bilan de l’accident survenu sur l’axe Touba-Darou …