téléchargement (3)

CRISE DIPLOMATIQUE- Yaya Jammeh ordonne la fermeture  de son ambassade au Qatar

La Gambie n’a plus d’ambassade au Qatar ! Yaya Jammeh a ordonné sa fermeture immédiate.

C’est le journal freedomnewspaperqui a soulevé le lièvre. Yahya Jammeh a ordonné la fermeture immédiate de l’ambassade de Gambie au Qatar. L’Ambassadeur Bammy Jagne et son personnel, y compris le responsable des services consulaires Fabakary Janneh, le secrétaire Nuha Manneh, le chauffeur Pa Saidy et le jardinier Badou Cox, ont tous été rappelés à Banjul. Et nos confrères  de préciser qu’aucune raison officielle n’a été donnée pour expliquer la fermeture brutale de l’ambassade de Gambie au Qatar. Alors que l’ambassadeur et Cie sont en train d’emballer leurs affaires pour revenir en Gambie, son conseiller et chargé des affaires consulaires Fabakary Janneh aurait refusé de rentrer au bercail. Ce dernier qui a fait ses études en Angleterre avant de rejoindre le clan Jammeh, aurait même déjà trouvé un emploi dans une entreprise qatari. Selon toujours nos confrères gambiens, Fabakary Janneh a peur d’être arrêté et mis en prison à son arrivée à Banjul. Il serait impliqué dans des affaires louches, pour lesquelles, l’ancien ambassadeur de la Gambie au Qatar, Ansumana Jammeh et ses acolytes Sanna Bah (ancien Dg MALIGAM) et Hassan Badjie, sont traînés actuellement devant la justice. Les faits pour lesquels le responsable des services consulaires est poursuivi sont liés à l’envoi par la bande à Ansumana, de plusieurs Gambiens au Qatar, en leur faisant miroiter un bon travail. Mais une fois sur place, ils sont mis à la disposition d’entreprises, comme domestiques et autres, en échange de fortes sommes d’argent, à titre de commission.

Il est également reproché à Ansumana Jammeh, qui est le frère (de même père) de Yaya Jammeh, Sanah Bâ (ancien Dg MALIGAM) et Hassan Badji, d’avoir profité de leurs responsabilités au niveau de la société MALIGAM, pour escroquer des investisseurs qataris et autres. Et parmi les fait d’escroquerie, ils auraient sollicité et reçu de la société CONAPRO, la somme de plus 1,5 million de dollar américain. Il est personnellement reproché à Ansumana Jammeh, d’avoir utilisé ses fonctions d’ambassadeur au Qatar et ensuite d’administrateur de la société MALIGAM entre 2010 et 2011, pour se faire verser cette somme. Leur procès qui tire en longueur est toujours en cours. Dès lors, on comprend pourquoi Fabakary Janneh qui serait impliqué dans certaines affaires louches d’Ansumana et Cie, ne tient pas à revenir à Banjul.

Georges Emmanuel Ndiaye

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …