Accueil / Uncategorized / Crise du football : La goutte de trop qui fait déborder le vase

Crise du football : La goutte de trop qui fait déborder le vase

L’avenir du football local sénégalais reste suspendu, à la réunion du Comité directeur de la Fédération prévue ce jeudi. Après les sanctions infligées aux clubs membres du Ccpc par la commission de discipline, il revient à la Fédération de se prononcer. Le Cadre de concertation des présidents des clubs (Ccpc) menace de boycotter définitivement la saison si, la Fédé approuve les conclusions de la commission de discipline.

Source : Walfadjri
La commission de discipline de la Fédération sénégalaise de Football, chargée d’examiner les forfaits constatés lors de la 8e journée du championnat national D1, qui constituent le seul point de blocage des négociations entre la Fédé et le Ccpc, a rendu son verdict lundi dernier. Et Pape Massar Ndoye et ses collaborateurs n’ont pas fait dans le détail. Saisie en procédure d’urgence, dimanche dernier, après la deuxième rencontre entre les deux parties en crise, la commission de discipline qui disposait de 72 heures pour trancher, est vite passée à l’acte. C’est ainsi qu’au sortir de son conclave d’avant-hier, la commission de discipline de la Fédération, après avoir constaté les forfaits qui ne faisaient l’objet d’aucun doute des clubs membres du Ccpc qui ont boycotté la 8e journée du championnat D1 a condamné le Port, la Ja, Yakaar, le Jaraaf et le Duc à une amende de 100 000 francs Cfa chacune, à verser à la Fédération. Elle a décidé aussi de retrancher deux buts dans le goal-average de ces clubs qui ont perdu un match chacun, à cause de leur absence constatée le jour du match.

En rendant son verdict, la commission de discipline s’est basée sur les différents rapports des arbitres et du délégué fédéral. Le litige tranché par la commission compétente, il revient donc aux clubs sanctionnés de se pourvoir en appel, dans les 72 heures qui ont suivi les conclusions de la réunion de cette commission. Et le Comité d’appel disposera, quant à lui, de dix jours après réception des recours pour casser ou pas les conclusions de la commission de discipline.

Toutefois, du côté des présidents des clubs sanctionnés qui ne sont pas surpris par les conclusions de la commission de discipline, on nous répond qu’il est trop tôt pour se prononcer. Selon un président de club, il faut attendre la réunion, jeudi prochain, du bureau fédéral qui a été saisi de ces résultats de la commission compétente, avant de donner une suite à ces litiges. ‘La commission de discipline de la Fédération a rendu logiquement ses conclusions. Mais ses conclusions ne signifient pas que le contentieux a été réglé’, confie notre source. Avant d’ajouter : ‘Le processus de règlement de cette question de la 8e journée n’est pas encore terminé. Dimanche, la Fédération nous a fait savoir qu’elle attendait les conclusions de ses commissions compétentes pour se prononcer. C’est ce qui est fait actuellement. Nous sommes maintenant à l’écoute de la Fédération’.

Le Ccpc reste donc suspendu à la décision du bureau fédéral qui n’a pas le pouvoir de s’opposer aux conclusions de sa commission de discipline qui est un organe indépendant. ‘C’est après sa réunion de jeudi que nous allons apprécier la situation’, indique notre source au Ccpc.

Avec la tournure que prend cette question de la reprogrammation de la 8e journée, il revient à la Fédération de prendre ses responsabilités pour ne pas laisser perdurer cette crise qui risque de mettre le football sénégalais dans un état de léthargie. ‘Lors de la réunion de dimanche dernier, chaque partie étant consciente des conséquences que pourrait engendrer cette question, avait fait part de sa bonne volonté de la règler au plus vite. Si, jeudi, la Fédération approuve les conclusions de sa commission de discipline, il ne sera plus question pour nous de faire appel. On va suspendre notre participation aux compétitions organisées par la Fédération’, précise une autre source du Ccpc.

La balle se trouve désormais dans le camp de Mbaye Ndoye et ses collaborateurs.


À voir aussi

Ziguinchor après la pluie : Poubelles et ordures ménagères envahissent les rues

Des pluies fortes s’abattent depuis quelques jours à Ziguinchor. Poubelles et ordures ménagères ont fini …

Report de l’inauguration de Masslikoul Jinaan» : Serigne Khassim Mbacké menace

L’information selon laquelle l’ouverture de la grand mosquée mouride de Dakar, «Massalikoul Jinaan»,  est remise sine …