serigne_mbaye_thiam-22-59-2015_12.59.33_0

Crise scolaire-SERIGNE MBAYE THIAM IMPLORE LES ENSEIGNANTS À METTRE FIN À LEUR GRÈVE

Le ministre de l’Education nationale a invité les enseignants, presqu’en les suppliant, à mettre fin à leur grève pour que les élèves regagnent les classes dans toutes les écoles du Sénégal.

Serigne Mbaye Thiam qui considère que le gouvernement a donné des assurances suffisantes pour que les cours puissent reprendre leur a demandé de tenir compte des nombreux efforts consentis par le gouvernement qui, à son avis, n’est pas entièrement comptable des arriérés de paiement d’indemnités qui leur sont dues.

« Je voudrais profiter de l’opportunité que m’offre cette tribune après la rencontre que nous avons eue hier (lundi) au ministère du Budget avec l’ensemble des partenaires de l’école, les syndicats d’enseignants notamment, pour lancer un appel à la reprise des cours partout sur le territoire national pour permettre à nos enfants de terminer l’année scolaire et rassurer les parents d’élèves. Je voudrais le faire en ma qualité de ministre de l’Education nationale, garant de la stabilité du système éducatif et de ceux qui animent le système éducatif au premier rang desquels les enseignants », a dit Serigne Mbaye Thiam qui s’exprimait devant un parterre d’élèves, d’enseignants et d’autorités administratives et coutumières.

Le ministre de l’Education a souligné que les propositions faites par le gouvernement lundi au cours de sa rencontre avec les enseignants sont suffisantes pour qu’ils cessent leur grève et que partout au Sénégal, dans toutes les écoles, les élèves regagnent les classes.Il présidait le lancement du nouveau programme de l’Ong Counterpart international « Mc Govern Dole foot for education and child nutrition (Ffe) » à l’école élémentaire de Mbilor situé à 17 km sur l’axe Richard Toll-Dagana.

Le quotidien

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …