Accueil / SPORT / Le Cska avale le Real, l’Ajax coince le Bayern

Le Cska avale le Real, l’Ajax coince le Bayern

Bien aidé par une énorme bavure de Kroos, le CSKA a goulument croqué le Real Madrid (1-0), qui a plusieurs fois touché les montants moscovites. Le Bayern a, lui patiné face à l’Ajax (1-1) tandis que Manchester a signé un nul poussif (0-0) face à Valence.

Attention, crisounette en vue. Tenu en échec par Augsbourg puis giflé par le Herta Berlin, ce week-end, le Bayern a une fois de plus calé face à une solide formation ajacide. Un centre déposé de Robben, une tête autoritaire d’Hummels et le ton est pourtant donné: le Rekordmeister semble vouloir ressortir la boite à gifles ce soir. De belles promesses, mais l’Ajax n’a pas envie de jouer les victimes expiatoires: Mazraoui s’offre ainsi un une-deux avec Tadic, avant de flinguer Neuer à bout portant. C’est tout et ça suffit pour les Lanciers, qui tiennent en échec des Munichois décidément friables depuis plusieurs semaines.

 

AEK Athènes 2-3 Benfica 

Un but de vautour de Seferovic, un pion de renardeau de Grimaldo: Benfica signe un début de match bestial. Un peu trop même, puisque Ruben Dias, un chouia trop agressif, se chope un rouge peu avant la mi-temps. Pas une super idée, car l’AEK en a encore dans les chaussettes: Klonaridis réduit même le score d’un plat du pied de près, peu après la pause. Puis y va carrément de son doublé quelques minutes plus tard. Les Grecques s’enflamment, mais Semedo se la joue prédateur à sang froid, en envoyant un caramel ras de terre dans le but de Barkas. Un but reptilien qui achève l’AEK et permet au Benfica de glaner ses trois premiers points en C1 cette saison.

 

CSKA Moscou 1-0 Real Madrid 

 

Le fameux baiser de Russie. Surpris par un but précoce du CSKA, le Real s’est royalement esquinté la tronche à Moscou. Notamment parce que Toni Kroos, manifestement handicapé par des lentilles de contact déconnantes, offre un service cadeau à Nikola Vlasic, qui vient tromper tranquillement Courtois. La suite? Trois poteau de Casemiro, Benzema et Mariano et une Maison Blanche qui pousse toujours et encore, mais sans jamais trouver la porte d’entrée du but d’Akinfeev. L’expulsion grotesque du portier moscovite en toute fin de match n’y changera rien: les Madrilènes doivent s’incliner et avalent donc déjà de travers en C1 cette saison.

 

AS Roma 5-0 FC Viktoria Plzeň 

 

Muet avec la Roma depuis la fin aout, le grand Edin décide de se passer les nerfs en tabassant d’entrée le petit Poucet du groupe G. D’abord en signant un tir croisé du gauche. Puis en dégommant les filets de Kozacik à bout portant. Un peu trop violent pour Plzeň, qui se recroqueville sur son bout de ring, en espérant que la Louve se calme un peu. Mais les Giallorossi ont toujours la dalle et Ünder, Kluivert, puis encore Dzeko croquent successivement leur bout de de viande en seconde période. Trois dernières bouchées pour la route, pour permettre aux Romains de prendre leurs trois premiers points en C1, après leur défaite initiale face au Real lors de la première journée.

Manchester 0-0 Valence 

Il paraît qu’une semaine de Ligue des Champions est toujours « une bonne et belle semaine ». Du moins, c’est la théorie de José Mourinho, qui jouait mardi soir une partie de son avenir, à Old Trafford, face à Valence, après trois matches consécutifs sans victoire toutes compétitions confondues. Qu’on se le dise : on a vu du mieux dans le jeu, Manchester United livrant notamment une grosse deuxième mi-temps où Neto aura sauvé Valence à quelques reprises, mais pas au niveau comptable. Un 0-0 plutôt logique, qui place MU à la deuxième place de son groupe avant d’aller défier la Juve, facilement victorieuse en début de soirée des Young Boys (3-0).

Lyon arrache le nul

 

Les Lyonnais peuvent souffler ! Après l’exploit réalisé à Manchester City (2-1), l’Olympique Lyonnais a été proche de tout gâcher mais a sauvé les meubles en obtenant le nul face au Shakhtar Donetsk (2-2) ce mardi lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Dans un stade vide, les Lyonnais ont été longtemps décevants et ont même été menés 2-0 par les Ukrainiens. Mais heureusement, les Gones se sont réveillés pour arracher le nul en l’espace de deux minutes. –

À voir aussi

Can 2019: Le pays hôte désigné le 9 janvier

Le pays hôte de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 sera connu le 9 …

Naples fixe le prix de Koulibaly

Selon The Times, les dirigeants de Naples auraient indiqué aux Red Devils, intéressés par Kalidou …