Accueil / ACTUALITES / «D’autres leaders du Front Siggil Sénégal vont rejoindre Wade»

«D’autres leaders du Front Siggil Sénégal vont rejoindre Wade»

«Diminuer ses ennemis et augmenter ses amis politiques». C’est là la politique diplomatique que déroule Me Abdoulaye Wade. Et dans sa campagne, nul n’est épargné, étant en contact avec beaucoup de leaders politiques, y compris certains du front Siggil Sénégal, on annonce déjà l’arrivée de leaders de la bande à Dansokho, dans les jours à venir après celle de Idy.
«Ce n’est plus qu’une question de jours, mais d’autres leaders de parti du Front Siggil Sénégal vont rejoindre Me Wade.

Source : L’Observateur
Si ce n’est pas le secrétaire général, ce sera ses responsables, et cela va créer des chamboulements au sein des formations politiques». Ces propos sont ceux d’un responsable politique de l’opposition. Notre interlocuteur qui préfère attendre que la vérité éclate au grand jour pour monter au créneau, se dit convaincu que Me Wade est en discussions avancées avec d’autres leaders du Front Siggil Sénégal. Ce qui veut dire que ces leaders sont prêts à rejoindre Me Wade. Maintenant reste à savoir si Me Wade va accepter les conditions que posent ces hommes. Et notre source de poursuivre que «Me Wade a commencé à dérouler sa politique diplomatique bien avant l’élection présidentielle». Une «politique diplomatique» qui est très simple : «diminuer ses adversaires politiques et augmenter ses amis, quoi que ça puisse lui coûter». Et c’est dans ce cadre que notre interlocuteur inscrit la rencontre avec les responsables de Aj/Pads, et ceux de Rewmi. A propos de Idy notre source signale que ce dernier a raison d’accepter les conditions de Wade car il a besoin d’être blanchi et rétabli aux yeux des Sénégalais. Du côté de l’opposition certains leaders contactés soulignent que les manœuvres de Wade sont de la diversion. Tout en reconnaissant que Wade est en contact avec certains d’entre eux ce qui est normal, ils estiment cependant que Wade ne parviendra pas à casser la dynamique de l’opposition et précisément du front Siggil Sénégal. Car ce n’est plus une affaire de l’opposition. Mais c’est le peuple qui souffre et qui a besoin d’être organisé pour sortir de cette situation. Par conséquent même s’il pique à l’opposition des partis ou des leaders de parti, la machine ne s’arrêtera pas. Même pour le cas de Idrissa Seck, on continue à croire dur comme fer que Wade fait de l’agitation et du show médiatique, mais Idy et Rewmi sont encrés dans l’opposition.


À voir aussi

Accès au fichier électoral : Aly Ngouille dit niet au Frn

Les experts du Front de résistance nationale (Frn) qui doivent se rendre, ce jeudi, au …

Trafic de drogue: Deux étudiants arrêtés à Cité Keur Gorgui

Ils sont deux étudiants à comparaître, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits …