SOCIETE

DAKAR Les jeunes filles à la quête des vieillards

  • Date: 12 janvier 2016

 La  majeure  partie  des  jeunes  filles portent  leur  choix  sur  les hommes  âgés  communément  appelés , le  troisième âge . Elles  préfèrent  avoir  comme  partenaire  amoureux des  vieillards plutôt que des  hommes  de leur génération. Nous vous proposons, à travers ce reportage, d’en  savoir  un peu  plus  sur  les raisons  de  ce  choix des jeunes  filles dakaroises.

À  la cité  Aline  Sitoé Diatta (ex Claudel), il est 18h passé de quelques  minutes, en ce jour. Devant le portail, des voitures luxueuses de tous genres sillonnent les  lieux. Les jeunes filles, toutes belles et coquettes, faisant  des  entrées et sorties interminables, vaquent  à leurs  occupations normalement.

Une  jeune  fille, à peu près  la vingtaine, préférant  garder  l’anonymat, nous dit qu’actuellement, elle  sort  avec un vieux. Elle fait partie  d’une  famille démunie alors qu’elle a  des besoins à satisfaire. Des habits de  classe, des  greffages, plein  de  trucs de jeunes filles, entres autres. « Il est  beaucoup  plus  facile  de soutirer de l’argent aux vieux  qu’aux jeunes », lance-t-elle. Cette  version  fait penser à  ce que  les hommes reprochent très souvent aux jeunes filles, les taxant de « matérialistes » et que quand un  homme n’est pas  aisé financièrement, il ne peut avoir la femme de  ses  rêves  car  les  femmes  ont  en  permanence  besoin  de  se  faire  belle et  cela  exige  un  budget assez conséquent. Tout comme  le  souligne Mor, qui  n’a  pas pu  s’empêcher d’intervenir. « Elles  préfèrent  les  vieux  parce que  tout simplement, ils  sont  plus riches et  pour  elles, l’argent  prime. Alors  que  nous, on n’en a  pas  suffisamment », se désole-t-il.

Cependant, la pensée en  est tout  autre  pour  Awa  Sall  qui  pense  que  c’est  moins  fatiguant  de  sortir  avec  un  vieux  car  eux , au moins, « ne  sont  pas  tout le temps  à  nos trousses pour nous  contrôler  vingt  quatre  heures  sur  vingt  quatre et nous empêcher  de  faire  nos  déplacements comme on veut. Vous  le  savez  aussi bien que moi, ce sont  des  hommes  responsables qui ont  leurs  foyers. Ils  n’ont  pas  suffisamment de  disponibilité  par  rapport  aux  jeunes  qui  savent tout et se comportent presque  en dictateurs  avec  leurs  commandements à n’en plus finir. »

Par  contre, toutes  les  filles  ne  sont  pas  du  même  avis. Mame  Diarra, 27 ans, qui  est  de  passage  à  Claudel  pour  voir  sa  sœur  cadette,  préfère  vivre  l’amour  sérieux  avec  l’homme  qu’elle  aime  vraiment  plutôt  que  de miser dans  des  relations  de  mamans  ou  même  de  grands-mères , en  acceptant  une  relation  amoureuse  avec  ces  vieux  qui  ont  déjà un  pied dans  leur  tombe, nous dit-elle , l’air  énervé. « En  plus, ce sont des  hommes  parfaitement  murs,  ils  ne  jettent  pas  leur  argent par la fenêtre  sans  rien  obtenir en  retour. J’invite  mes  consœurs  à  se  ressaisir, à  suivre  le  droit  chemin et  surtout  en  évitant d’être  matérialiste et  dépendante  des  hommes. Une  femme doit  toujours  se  limiter  à ce qu’elle  a et ne  pas  chercher  à  imiter ou  à  vouloir ce  que  possède autrui », soutient Mame Diarra.

Khady Thiam Coly  (Stagiaire)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15