Accueil / Uncategorized / Daouda Faye à l’Assemblée nationale: «Le football fait beaucoup de bruit, mais il n’est pas malade»

Daouda Faye à l’Assemblée nationale: «Le football fait beaucoup de bruit, mais il n’est pas malade»

Réunis hier à l’Assemblée Nationale, les députés n’ont pas manqué de se prononcer sur la crise du football. Selon eux le football est malade de ses dirigeants… Mais le ministre des sports quant à lui estime :«le football fait beaucoup de bruit, mais il n’est pas malade. Mieux, il vit ».

Source: L’Observateur
Les questions orales adressées hier à l’Assemblée Nationale au Ministre du Sport par les députés tournaient au tour de la crise qui secoue depuis un certain temps, le football national. Le diagnostic des parlementaires était sans complaisance :«le football est malade de ses dirigeants, de ses infrastructures, du manque de moyens et d’autorité ».

Une balle chaude bien amortie par le ministre des sports. «Je sais que ça ne va pas, mais pas si mal. Le football fait beaucoup de bruit, mais il n’est pas malade» tempère El Hadji Daouda Faye. Selon lui, la crise du football est résolue depuis un certain temps. Le championnat parallèle organisé par le Ccpc n’est rien d’autre pour le ministre des sports qu’une volonté de «maintenir la forme. Cette saison est terminée, mais on doit tourner la page afin de préparer l’année prochaine.»

La crise Ccpc- Fédération est même aux yeux de Vava comme un mal nécessaire. Il dit à ce propos :« Ce contentieux a l’avantage de nous permettre de réfléchir davantage sur la manière de gérer notre football local. On ne peut pas faire mieux que de confier cette gestion à ceux qui participent à ce championnat national aussi bien au niveau professionnel qu’au niveau amateur pour nous permettre de faire une gestion concertée mais aussi responsable.

La ligue professionnelle sera gérée par les clubs qui y participeront. Il y aura une ligue 1 et 2 et l’ensemble des clubs qui participent à cette ligue devront mettre en place une Assemblée Générale, un Comité Directeur, un Bureau et des organes pour gérer le championnat national professionnel. De la même manière il y aura une ligue amateur pour gérer le championnat amateur sur délégation du pouvoir de la Fédération assortie d’une convention. La Fédération va suivre le travail».


À voir aussi

France : La mésaventure de Macky Sall chez Macron

En France depuis ce mardi 17 avril pour des “entretiens sur des sujets d’intérêt commun” …

Vidéo – Karim Wade au Qatar avec son récépissé »

Karim Wade au Qatar avec son récépissé. Le candidat du Parti Démocratique sénégalais (Pds) semble …