Accueil / ACTUALITES / De grands travaux aideraient à faire face aux inondations dans les écoles (inspecteur)

De grands travaux aideraient à faire face aux inondations dans les écoles (inspecteur)

Le problème des inondations dans les écoles ne sera résolu que par la réalisation de grands travaux pour permettre à l’eau de circuler a estimé, mercredi à Fatick, Sidy Fall, inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) du département de Fatick.

‘’Il  y a des écoles qui sont implantées dans des sites qui capturent des eaux c’est pourquoi nous avons le phénomène chaque année. Ce sont de grands travaux qui vont permettre à l’eau de circuler et

éviter les inondations’’, a-t-il dit au terme d’une visite effectuée dans les établissements de la commune.

Selon lui, ‘’au niveau de ces écoles, dès qu’il y a inondation, il est difficile de désherber’’ assurant que ‘’ toutes les mesures qu’il faut [sont prises] avec les Sapeurs pompiers et les services d’hygiène pour pouvoir continuer les opérations d’évacuation et d’assainissement’’.

Certains établissements comme l’école maternelle publique El Hadj Amadou Doudou Sylla, l’école élémentaire Salif Ba et le Centre régional d’enseignement technique féminin (CRETF) sont confrontés à un problème d’infrastructures et de locaux.

Cependant, ‘’la rentrée est en train de se faire progressivement’’ et pour certaines écoles, le concept Uby Tey Jang Tey n’est pas effectif, a souligné l’IEF de Fatick.

 ‘’Il faut être prudent avec le concept Uby Tey Jang Tey, avoir une compréhension de ce concept qui veut impulser, faire de telle sorte que les enseignements apprentissages puissent démarrer le plus tôt

possible’’, a-t-il soutenu.

D’après Sidy Fall, ‘’une rentrée scolaire ça se prépare dès la fin de l’année précédente et durant les vacances. Il ne faudrait pas que les gens attendent la rentrée administrative et des élèves pour commencer les opérations de préparation de la rentrée’’.

‘’Si toutes les mesures sont prises, je suis sûr que ce concept va être opérant. Maintenant c’est un très bon concept qui va mettre la pression sur les acteurs afin les enseignements apprentissage puissent démarrer le plus rapidement possible’’, a-t-il poursuivi’’.

’A l’heure où nous sommes, la situation est dans l’ensemble acceptable pour permettre aux élèves d’entrer dans les classes’’, a indiqué M. Fall.

‘’A ce niveau, les autorités (scolaires et administratives) ont pris bonne note pour pouvoir utiliser les moyens adéquats pouvant permettre de réadapter ces écoles anciennes. Un CDD est prévu à cet effet pour trouver des solutions pérennes aux problèmes d’inondations dans les écoles’’, a-t-il fait savoir.

Share This:

À voir aussi

Pour la cohésion nationale et l’éducation à la paix : Timbuktu Institute et les élèves de Kaolack « en marche »

 « L’implication de la communauté éducative et des leaders religieux, dans le cadre d’une démarche inclusive, …