POLITIQUE

DÉBÂCLE DU ”OUI” À TOUBA- Les Apéristes accusent les ‘’petits’’ Mbacké- Mbacké

  • Date: 19 avril 2016

 Les inconditionnels de Macky Sall n’ont pas encore digéré leur cuisante défaite, à Touba, lors du  référendum du 20 mars dernier.  Ils pointent un doigt accusateur sur les ‘’petits’’ Mbacké-Mbacké qu’ils invitent à changer de comportement vis-à-vis du chef de l’État qui, disent-ils,  à une autre façon de faire la politique contrairement à son prédécesseur.

 Selon les responsables de l’Apr de Touba et de Yeumbeul Nord, « la défaite du ”Oui” qui a été enregistrée à Touba, lors du référendum du 20 mars dernier, est liée à une mauvaise communication de certains camarades de parti pour sensibiliser véritablement les populations de la ville religieuse sur l’essentielle des 15 points de la réforme institutionnelle annoncée et soumise au Conseil constitutionnel par le président de la République ». Interrogés par Rewmi, les Apéristes de Touba déclarent par la voix d’Assane Sylla que, «  les failles constatées de part et d’autre, lors du vote, ne signifient pas que les habitants de la ville ont sanctionné Macky Sall. La mauvaise communication des Apéristes est à la base de tout cela. Les habitants de Touba ont été victimes de la déformation volontaire de l’information de l’opposition ».

Et Assane Sylla de renchérir : « Le comportement des jeunes marabouts est à déplorer. Macky Sall prône la rupture au lieu de distribuer des voitures, des passeports diplomatiques et de l’argent aux religieux contrairement à son prédécesseur qui le faisait. Ceci est peut-être à l’origine de la colère des petits-fils des marabouts qui n’ont pas voté pour le ”Oui” ». Poursuivant son argumentaire, il ajoute : « Ceci est un fait réel que les populations, notamment les hauts responsables de l’Apr, doivent comprendre. Un autre aspect plus important, en tant que ”Baye Fall” et mourides que nous sommes, il faut qu’il y est plus de considération de la part des responsables du gouvernement vis-à-vis des responsables religieux surtout chez les petits-fils des marabouts. Tout ceci, fait encore partie de la cause de la défaite du ”Oui” à Touba ».

Et de justifier encore en ces termes : « Certains camarades de parti devraient faire du porte-à-porte pour conscientiser les familles religieuses. La cité reste toujours le bastion de l’Apr. La réforme institutionnelle est la porte de l’émergence où le Gouvernement doit passer pour moderniser le Sénégal. Nous demandons au président de la République d’aller à Touba ou d’envoyer une délégation pour parler aux populations. Il faut que les élus ouvrent les portes de leurs bureaux aux militants, qu’ils partagent et échangent avec les populations sur leurs doléances. Nous ne parlons pas de sanctions contre certaines personnes comme Moustapha Cissé Lô qui fait partie des éléments clés de l’Apr, mais seulement qu’on doit l’inviter à changer de comportement, c’est-à-dire la manière avec laquelle il s’adresse aux gens. Les représentants de Macky Sall doivent tous copier sur lui pour unir le parti à la base, en descendant sur le terrain pour recueillir les doléances des populations et autres. Le travail qui est en train de se faire par le leader de l’Alliance pour la République (Apr) doit être reflété par les représentants de notre parti au niveau local ».

Sada Mbodj

 

 

 

 

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15