ECONOMIE

Décentralisation des collectivités locale Abdoulaye Diouf Sarr Sarr invite le Pnld ABDOULAYE DIOUF SARR INVITE LE PNDL à hâter le rythme de ses interventions

  • Date: 29 décembre 2015

Le Programme national de développement local (PNDL) doit hâter le rythme de ses interventions pour que les actions validées dans son plan de travail 2016 soient mises en œuvre au profit des collectivités locales, a indiqué, lundi à Dakar, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire.Abdoulaye Diouf Sarr présidait la réunion du 16 ème comité de pilotage du PNDL, axée sur l’état d’exécution des interventions de ce programme pour l’année 2015.Il a jugé celui-ci « satisfaisant, malgré un contexte d’intervention marqué par des difficultés de mobilisation des ressources ».M. Diouf Sarr a relevé le nécessité de « diligenter » les nouveaux projets dans le pipe-line du PNDL, en particulier la deuxième phase du Projet d’appui au développement local (PADEL/PNDL) qui devra selon lui faire l’objet d’une attention particulière, en vue d’une bonne exécution de son programme d’activités pour 2016.La promotion du développement économique local devra demeurer la lame de fond des interventions du programme pour réussir le virage économique de l’Acte 3 de la décentralisation », a indiqué le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire.Aussi a-t-il appelé au « renforcement des dynamiques attachées à la mise en place d’un système de financement intégré du développement local ». »Celui-ci devra mobiliser des financements alternatifs au-delà des guichets traditionnels de financement des collectivités locales », a-t-il soutenu, ajoutant : « L’innovation, la créativité et l’inventivité devront être les traits singuliers de cette recherche de financement ». »La capacitation des acteurs du développement territorial devra être étendue, pour leur permettre de mieux saisir l’enjeu de la gouvernance des territoires », a expliqué Diouf Sarr.Cette ligne d’actions prendra en charge la finalisation et la mise en œuvre du Plan national de formation des élus et acteurs locaux ainsi que le développement de la Plateforme d’information et de suivi-évaluation pour l’émergence des territoires, intégrant la grille de mesure de la gouvernance des collectivités locales », a-t-il dit.Il s’agira également selon lui de finaliser et réceptionner, pour l’année 2016, 640 km de pistes rurales entamées dans les onze régions d’intervention ainsi que la préparation du projet de réalisation de 900 km de pistes rurales en cohérence avec les interventions du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).Cette perspective devrait contribuer au désenclavement du Sénégal, conformément aux orientations du chef de l’Etat, Macky Sall, a poursuivi le de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire.Les initiatives engagées pour la mise en place de Pôles Internet et Services associés (PISA) devront aboutir « assez rapidement pour assurer l’inclusion numérique des territoires et permettre aux collectivités locales d’engranger les bénéfices qui s’y attachent », a-t-il souligné.

Aps

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15