Accueil / SOCIETE / DÉCÈS DE CHEIKH MBENGUE DG DE LA CMU Le Chef de l’Etat : « Khalifa était courageux pour avoir donné ce qu’il a de plus précieux… »

DÉCÈS DE CHEIKH MBENGUE DG DE LA CMU Le Chef de l’Etat : « Khalifa était courageux pour avoir donné ce qu’il a de plus précieux… »

A la suite d’une courte maladie, le Directeur Général de l’Agence de la couverture maladie universelle Cheikh Seydi Ababacar Mbengue est décédé Samedi. Le Président de la République Macky Sall a fait des témoignages poignants à l’endroit du défunt lors de la levée du corps. A titre posthume, Macky Sall élève le regretté Cheikh Mbengue au rang de chevalier de l’Ordre National du Lion

Reconnu par sa bravoure, sa flexibilité, son engagement politique et son objectif de faire bénéficier les sénégalais d’une couverture maladie, le Directeur Général de l’Agence de la couverture maladie universelle (Cmu) est inhumé à Tivaouane  où il repose en paix. Un croyant s’en est allé. Le président Macky Sall  a témoigné lors de la levée du corps que Cheikh Seydi Ababacar Mbengue a toujours compris que la mort est une fatalité. « L’homme a choisi l’engagement connu depuis sa tendre enfance. Je l’ai connu dans le mouvement étudiant. C’était dans les années 80 qui ont vu l’affirmation d’une jeune génération active et debout pour les combats démocratiques. Il faisait partis des éminents dirigeants des mouvements étudiants, résolus et courageux  qui sculptaient l’avenir du Sénégal avec espoir et enthousiasme », a-t-il confié. Il explique que le DG de la Cmu vivait la passion positive pour la santé de ses compatriotes. Suffisant pour le Chef de l’Etat de magnifier les œuvres du DG de la Cmu. «  Il n’y avait que 20 à 24% de Sénégalais à bénéficier d’une couverture maladie ; avec la Cmu nous sommes plus de 50% ». Il s’est engagé, ajoute-il, avec beaucoup de générosité humainement, intellectuellement, offrant l’exemple d’un leadership incontesté pour atteindre l’Objectif que j’ai fixé à la Cmu ».

En ces termes, le Chef de l’État de poursuivre : « Khalifa était courageux pour avoir donné ce qu’il a de plus précieux à son proche à ses concitoyens. Je veux dire le cœur et la sensibilité ; il part relativement jeune mais sa vie a été bien remplie ». Laissant un vide derrière lui, le décès de Cheikh Mbengue sera une plaie toujours ouverte non seulement pour la classe politique mais aussi pour le secteur de la santé. Le Président Macky Sall de souligner : « l’hommage que nous lui rendons est amplement mérité », avant d’ajouter : «  c’est pourquoi J’ai décidé de l’élever au rang de chevalier de l’Ordre National du Lion ».

Safiyatou Diouf

À voir aussi

Métier de vendeur de journaux Une profession en proie à de multiples difficultés

Mal rémunéré, le métier de marchand de journaux s’exerce dans des conditions difficiles. Il attire …

Utilisation de l’internet en Afrique- Les hommes plus connectés que les femmes

On a pour habitude de penser que les femmes ont une plus forte sociabilité en ligne …