25 octobre, 2014
Accueil » ACTUALITES » DÉCÈS DU Pr SEMOU PATHE GUEYE : Émotion et tristesse à la levée du corps
DÉCÈS DU Pr SEMOU PATHE GUEYE : Émotion et tristesse à la levée du corps

DÉCÈS DU Pr SEMOU PATHE GUEYE : Émotion et tristesse à la levée du corps

Une foule immense (voir photo) a rendu hier un vibrant hommage au Pr Sémou Pathé Guèye à l’occasion de la levée du corps suivie de son inhumation au cimetière musulman de Yoff. Les témoignages sont unanimes : le Pr Sémou Pathé Guèye était un homme bien.

Source : Le Soleil

« C’est dur. Le Pr Guèye nous a laissés orphelins ». C’est en ces termes que Léopold Diouf, un de ses anciens étudiants, a témoigné sur le Pr Sémou Pathé Guèye lors de l’inhumation de son maître au cimetière musulman de Yoff. Pour Amadou Tidiane Fall, ancien étudiant du département de Philosophie, le Pr Guèye est un « grand homme ». « Il était un professeur émérite qui s’est beaucoup donné. Nous lui devons beaucoup de choses. Nous retenons de lui un homme de bien », poursuit-il.

Une foule nombreuse était venue pour lui témoigner sa reconnaissance et sa sympathie lors de la levée du corps du Pr Guèye à la morgue du centre hospitalier de Grand-Yoff. Des personnalités issues du monde universitaire, de l’opposition sénégalaise comme de la majorité, musulmans et chrétiens sont venus l’accompagner dans sa dernière demeure. L’émotion et la triste se lisaient sur tous les visages. A la levée du corps, il était quasiment impossible de se frayer la voie. Ce dimanche, dans les premières heures de la matinée, le hangar de la morgue du centre hospitalier de Grand-Yoff a refusé du monde. Parents et amis du défunt avaient pris d’assaut cette enceinte. Cela a rendu impossible les témoignages publics qui étaient prévus faire à cette occasion dans cet endroit. Des pleurs. Certains étaient impuissants pour retenir leurs larmes. Les autres, à l’aide de leurs chapelets et autres livres saints étaient dans de profondes dévotions et méditations. Amath Dansokho, leader du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), la formation du défunt Pr Guèye, a salué l’œuvre intellectuelle de son camarade de parti, le Pr Sémou Pathé Guèye. « Vu sa bibliographie, on peut témoigner qu’il n’a pas perdu son temps. Il faisait la politique et écrivait beaucoup. Il n’était pas un professeur de philosophie mais un philosophe car il naviguait dans tous les sens », constate-t-il.

Sa conviction est que le Pr Sémou Pathé Guèye leur a laissés un « héritage de rigueur ». Le leader du Pit a invité les Sénégalais à en faire autant. « Si nous ne faisons pas comme lui, nous n’allons pas nous en sortir », a-t-il fait remarquer.

Jean-Paul Dias, leader du Bloc des centristes Gaïndés (Bcg) a laissé lui-même entendre que, pour l’intérêt des populations et de la nation, Sémou Pathé est un exemple que le monde politique sénégalais doit conserver. M. Dias retient que le Pr Guèye était un homme « politique désintéressé ». « Il a agi en politique. Il faut imaginer qu’il n’a jamais été ministre », dit-il.

Penda Mbow, du département d’Histoire de l’Ucad, a souligné que le Pr Guèye était l’exemple de « l’intellectuel organique et accompli ». A son avis, le Pr Guèye, qui s’identifiait à la lutte syndicale, à la construction d’un parti politique d’un consensus politique et à une stratégie, a marqué l’histoire du pays. « Sa lutte consistait à faire avancer toujours le Sénégal dans le sens de la démocratie. Sa contribution est remarquable et reste dans l’histoire du pays », a-t-elle remarqué.