Accueil / CULTURE / Décès du producteur tunisien Ahmet ATTIA : Le cinéma africain perd un fervent défenseur

Décès du producteur tunisien Ahmet ATTIA : Le cinéma africain perd un fervent défenseur

Après l’ ’aîné des anciens du cinéma africain’, Ousmane Sembène, le septième art du continent noir vient de perdre un de ses fervents défenseurs. Le producteur tunisien Ahmed Attia s’en est allé pour le voyage du non-retour, le 10 août 2007 à Tunis. ‘Emporté par la rechute brutale d’une longue maladie, Ahmed Attia, ainsi que le témoignent plusieurs acteurs du cinéma, était un défenseur du 7ème art’.

Source Walf fadjri

‘Militant du cinéma, il a conjugué sa vie avec son activité professionnelle’, lit-on dans le communiqué diffusé à travers le forum Africiné. Et plus, ajoute la même source, ‘il a réfléchi, écrit, proposé des solutions praticables pour toutes les difficultés que rencontre ce secteur dans son pays et sur le continent’.

Ahmet Attia, qui a dirigé les Journées cinématographiques de Carthage pour trois sessions (1992, 1994 et 2004), a toujours cru au dialogue Nord-Sud, à l’universalité du cinéma, quelque soit son origine. Né en 1946 à Sousse en Tunisie, Ahmet Attia a passé toute sa jeunesse entre ciné-clubs et cinéastes amateurs avant de faire des études de cinéma à Rome en Italie.

Il a choisi d’être au début de sa carrière professionnelle un assistant réalisateur, avant de devenir directeur de production et producteur exécutif. Ahmet Attia s’était toujours impliqué dans la réflexion et la construction d’une stratégie pour ‘l’émergence d’une expression cinématographique et audiovisuelle de proximité et identitaire’.


À voir aussi

Gomis ne sera pas Félicité à Hollywood

Félicité du réalisateur sénégalais Alain Gomis ne sera pas à la cérémonie des Oscars 2018. …

Oscars 2018 : James Franco écarté, Kobe Bryant à l’origine d’une polémique… Découvrez toutes les nominations

Découvrez sans plus attendre les nominations des Oscars 2018. A noter l’absence de James Franco, …