Déesse Major déférée aujourd’hui «Arrestation inédite»

La rappeuse Déesse Major, placée en garde à vue depuis vendredi, au Commissariat central de Dakar, par la Sûreté urbaine (Su), pour attentat à la pudeur et atteinte aux bonnes mœurs, sera fixée sur la tournure de son dossier, ce lundi. En effet, c’est ce matin que le commissaire El Hadji Cheikh Dramé de la Su, qui lui a mis le grappin dessus sur instruction du procureur de la République, suite à une plainte du Comité pour la défense des valeurs morales au Sénégal (Cdvm), va la déférer au parquet. Le maître des poursuites va décider de la libérer ou de l’inculper avant de soit la placer sous contrôle judiciaire ou sous mandat de dépôt.

D’ailleurs son avocat Me Bamba Cissé dit s’attendre « à toutes les éventualités », mais n’en estime pas moins que « c’est une arrestation inédite ». « C’est difficilement concevable », fulmine Me Bamba Cissé. « Ne serait-ce que pour des raisons d’équité et de justice, si Déesse Major est arrêtée, les filles qui s’habillent sexy doivent toutes être arrêtées. Pire encore, il y a des choses autrement plus graves qui sont publiées sur le Net, des photos de filles quasiment nues, des vidéos de sabar où des personnes identifiables font de l’exhibitionnisme et qui paradoxalement ne sont pas sanctionnées ». C’est pourquoi il juge que « c’est carrément disproportionné surtout que ce qui vaut à Déesse Major son arrestation, c’est une vidéo qu’elle a faite sur snapchat qui est un réseau privé ». Visez la suite…

L’avocat déplore que « quelqu’un a pris la vidéo à son insu pour la diffuser sur le Net ». L’auteur de la diffusion de la vidéo de la rappeuse doit bien trembler parce que Me Bamba Cissé est en train de concocter une plainte qu’il va lui balancer. « Elle a le droit, en privé, d’avoir son intimité comme tout le monde. Celui qui l’a violée sera poursuivie parce que celui qui a rendu publique cette vidéo est coupable d’une infraction punie par la loi ». Quid de l’artiste ? Son avocat renseigne qu’elle se porte bien même si « elle est un peu surprise par cette arrestation. Sur plusieurs millions de sénégalais, elle est la seule à être surveillée de cette manière par ceux qui se proclament défenseurs des bonnes mœurs ». Il les invite d’ailleurs à se pencher sur ces cas plus graves qui ont libre cours sur le Net.

LePopulaire

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15