Accueil / SOCIETE / Défaut de canalisation : les Parcellois dans le désarroi

Défaut de canalisation : les Parcellois dans le désarroi

 Depuis près de deux mois, les riverains des Parcelles assainies vivent dans le calvaire, à cause de la vétusté des tuyaux de canalisation qui se traduisent par des faisselles ou par des effondrements.

Les riverains des Unités 6 et 7 des Parcelles assainies, respectivement dites zone Dakar 3 et 2 n’en peuvent plus du supplice de respirer l’odeur nauséeuse des eaux usées. «Nous sommes vraiment fatigués de respirer ces mauvais odeurs», dit mère Ndiaye, selon qui, ils n’ont plus souvenance de ce qu’est un air pur. «Moi, je ne passe plus la journée chez ici, si je ne travaille pas, je m’en vais chez un copain qui habite juste à côté de la grande mosquée de l’Unité 6», renchérit le jeune Ousmane. A l’Unité 7, même décor et même complainte. Il est douze heures trente et une odeur pestilentielle fait se boucher les narines. Un camion de vidange stationne devant le grand portail de l’Onas. Devant nous, un vigile du nom de Diouf indique le bureau du responsable de la zone Dakar trois. C’est son assistant qui nous accueille et nous fait savoir que tous ces problèmes de canalisation qui infestent les lieux cités plus haut sont dus à la vétusté des tuyaux en ciment. «D’ailleurs, tout cela sera fini bientôt, car dit-il, nos hommes sont en route pour remplacer ces tuyaux en ciment par du plastique.» Descendus sur les lieux, un camion tracteur, des tuyaux en plastique, des hommes vêtus de gilets de couleur orange, nous montrent le démarrage des travaux. En face, un homme, casque sur la tête, c’est le représentant du chef des travaux. Il nous assure que c’est juste une question de temps pour mettre fin à ce calvaire.

Espérons que ce sera le cas.

Khady Thiam Coly (Stagiaire)

Share This:

À voir aussi

MENACES VOILEES D’ERDOGAN A L’UE Les Européens ne seront plus en sécurité

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré hier qu’aucun Européen ne pourrait plus « faire …