Accueil / POLITIQUE / DELOCALISATION DES MANIFESTATIONS DU M23 Rufisque, capitale de la protestation, aujourd’hui

DELOCALISATION DES MANIFESTATIONS DU M23 Rufisque, capitale de la protestation, aujourd’hui

Après plusieurs manifestations organisées à la place de l’obélisque, les membres du mouvement du 23 Juin ont décidé de changer de stratégies. Des manifestations délocalisées et simultanées vont être organisées à l’intérieur du pays. Rufisque va servir de terrain d’essai, aujourd’hui.
Pour réussir cette manifestation qui devrait recevoir des pontes de l’opposition et des leaders de « Y en a marre », des réunions de régulation et d’harmonisation ont été organisées au complexe Lat Daro de la vieille cité. Une marche est prévue le long du boulevard Maurice Gueye, juste après la prière de Vendredi. Elle devrait être encadrée par les forces de l’ordre, selon Ndiaye Sarr, coordinateur du M23 local. De l’avis des organisateurs de la marche, « Rufisque voudrait, par cette manifestation, démontrer que le M23 est puissant partout et la stratégie du cantonnement de Dakar va être abandonnée pour une nouvelle stratégie de guérilla urbaine ». Ainsi, selon toujours Diégo Ndoye, le responsable des jeunes de l’Afp et du M23, « des manifestations spontanées ou simultanées seront désormais organisées, à travers le pays pour montrer la détermination des jeunes jusqu’au départ de Me Wade ». Les jeunes du mouvement « Yen a marre » et ceux de l’opposition ont fait des réunions d’harmonisation et de sécurisation de leur manifestation, pour éviter tout débordement ou violence qui pourrait leur être imputable. Cependant, les jeunes, par la voix de Diégo Ndoye, ont tenu à attirer l’attention des autorités et des forces de l’ordre sur «des velléités d’infiltration et de sabotage que des jeunes de l’Ujtl auraient l’ambition de faire, lors de leur marche ». Mais, tiennent-ils à prévenir : « le M23 ne se laissera pas faire et prendra pour responsable, les jeunes du pouvoir de tout acte de vandalisme ou de violence noté lors de cette manifestation ». Rappelant le caractère pacifique de leur marche, d’ailleurs, autorisée, les tenants du M23 de Rufisque, précisent que si le test de Rufisque réussit, les organisateurs initieront «un plan d’essaimage des activités du M23 à l’intérieur du pays».

Djiby GUISSE


À voir aussi

Présidentielle 2019 : Hadjibou Soumaré est le plan B de Wade

Me Abdoulaye Wade aurait un plan B en cas d’invalidation de la candidature de son …

Ce que dit ce sondage sur Macky

Un sondage a été réalisé du 16 avril au 23 avril 2018 sur tout le …