Accueil / ACTUALITES / Demandes et délivrances de visas : L’ambassade de France parle de hausse

Demandes et délivrances de visas : L’ambassade de France parle de hausse

L’ambassade de France à Dakar est l’une des représentations diplomatiques qui délivrent le plus grand nombre de visas et qui reçoit aussi le plus de demandes, a affirmé jeudi l’ambassadeur Jean-Christophe Rufin. Avec une demande annuelle comprise entre 27 000 et 30000 dossiers, le taux de délivrance de délivrance est de 82 %, a précisé M. Rufin lors d’une présentation à la présentation à la presse des nouveaux services de visas du consulat général français.

Source : Aps
A la date du 30 novembre 2007, sur un nombre de 26 546 dossiers reçus, les services de l’ambassade de France à Dakar en ont traité 26 349, délivré 21 733 visas et refusé 4616 demandes, soit un taux de délivrance de 82,48 % et de refus de 17,52 %, indique un document remis aux journalistes. En 2006, le nombre de visas délivrés était de 21 937 contre 5 991 refus, selon le même texte.

La moyenne chez les autres pays est de 50 %, a indiqué Jean-Christophe Rufin. Au nombre des motifs de rejet dans la délivrance de visas, on signale les ’’dossiers incomplets’’, des ’’documents de fraude’’ comme les relevés bancaires.

L’ouverture d’une filière d’immigration économique « à l’étude »

L’ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Christophe Rufin, a annoncé jeudi à Dakar et sans en préciser la date, que l’ouverture d’une filière d’immigration économique au Sénégal est ’’à l’étude’’.

’’C’est la perspective dans laquelle on travaille’’, a soutenu Jean-Christophe Rufin en présentant jeudi à la presse le nouveau service de visas biométriques du consulat général de France.

L’ouverture d’une filière d’immigration économique qui est à ’’l’étude’’ sera la concrétisation d’un ‘’engagement’’ du président français Nicolas Sarkozy consistant à délivrer des visas d’immigrations économiques, a expliqué M. Rufin. La délivrance de visas économique est jusque-là interdite en France, a-t-il souligné. Il a dit qu’il s’agira de visas de travail qui seront délivrés en fonction d’une liste de métiers simples, notamment le bâtiment, la pêche, etc. Avec le nouveau système, la durée du visa peut aller jusqu’à 5 ans, sans toutefois excéder la durée légale du passeport, a ajouté le diplomate.

Les visas biométriques pour l’entrée dans l’espace Schengen, délivrés par l’ambassade de France depuis le 22 décembre nécessitent la prise d’empreintes digitale et d’une photo numérisée à l’exception des enfants de moins de 6 ans.


À voir aussi

Mimy Touré: « Karim est un candidat épistolaire..’

Mimi Touré, ancien ministre de la Justice, demande à l’ancien ministre d’État de venir avec …

Le PM rencontre les syndicats d’enseignants

Selon les informations de l’As,  le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dione va réunir aujourd’hui …