SPORT

Demba Bâ : « Pourquoi je suis allé en Chine »

  • Date: 31 mars 2016

Parti en Chine, en 2015, l’attaquant sénégalais du Shanghai Shenhua, Demba Bâ, est revenu sur son aventure en Chine dans les colonnes de France Football.

L’ex joueur de Besiktas raconte comment il a été approché par son agent pour être transféré en Chine, et qu’il n’avait pas du tout envie d’y aller, jusqu’à ce qu’il prenne connaissance du montant de l’offre. « C’est par l’intermédiaire d’Ahmet Bulut, un agent qui travaille avec le mien sur la Turquie. À l’époque, j’habitais à côté de Moussa Sow. Ce jour-là, on était au resto avec Moussa. Ahmet, qui venait de me faire signer en Turquie, m’appelle et me dit : ‘‘Demba, j’ai un club pour toi, Shanghai est très intéressé.’’ Je lui ai répondu : ‘‘Ne me rappelle plus’’. Il a insisté et m’a dit : ”Je suis sérieux, il faudrait qu’on se voie, ce soir, j’habite à côté du restaurant’’. Pour clore la conversation, je lui ai lancé que je n’avais pas le temps et que je n’avais pas envie d’y aller. J’étais bien à Besiktas, le style de vie me convenait. Les supporters m’aimaient, je les aimais. Donc, sur le coup, j’ai dit : ‘‘Non, c’est mort’’. Tout l’été, il a continué à faire le travail et m’a dit qu’il avait une offre concrète. Mais je ne voulais pas savoir pour ne pas être tenté. Quand j’ai fini par avoir connaissance de l’offre, j’ai commencé à réfléchir… »

Une décision que Demba Bâ ne regrette pas, même s’il lui arrive d’avoir envie de retourner en Angleterre, ou encore en Turquie. «  Il y a des moments où j’ai envie de retourner en Angleterre, surtout quand je regarde la Premier League. Mais quand ma famille vient et qu’on est dans une période victorieuse avec mon club, je me dis que c’est aussi bien d’être là. Il y a d’autres moments où j’ai envie de retourner à Istanbul également parce que les supporters et le club me manquent. Je vis donc au jour le jour, et, dans ma tête, je pars pour finir mon contrat. »

Starafrica

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15