hadjibou Soumaré

DÉMISSION DE HADJIBOU SOUMARÉ Ce qui s’est réellement passé !

L’affaire a fait grand bruit : Hadjibou Soumaré a annoncé, le jeudi 29 septembre, sa démission de son poste de président de la Commission de l’Union économique monétaire ouest-africaine (Uemoa). Selon les médias, l’ancien Pm de Wade entretenait des relations heurtées avec le ministre nigérien de l’Economie et des Finances. Il est dit que Hadjibou Soumaré a eu du mal à digérer des propos discourtois tenus à son endroit par le ministre nigérien, lors de la dernière réunion des ministres de l’Economie et des Finances de l’Uemoa. D’où sa démission. Mais ceci n’est que l’arbre qui cache la forêt !  Récit d’une démission ‘’forcée’’.

Rewmi vous livre les véritables raisons de la démission de Hadjibou Soumaré. Selon nos informations, M. Soumaré n’aurait pas obtenu le soutien escompté du président Macky Sall qui se serait limité à la posture diplomatique. Nos sources nous indiquent que le patron de la commission de l’Uemoa n’a pas senti réellement le soutien du président Sall qui, nous confie-t-on, ne s’est jamais déterminé sur ses intentions. C’est donc en dernier recours que l’ancien PM a annoncé sa démission pour «convenances personnelles». Et le mot est sémantiquement chargé. Il nous revient également de nos sources dignes de foi, que 5 jours avant sa démission, Soumaré s’était rendu à Dakar pour remettre sa lettre de démission à Macky Sall. Afin de le mettre, lui et ses homologues de chefs d’Etat, à l’aise pour qu’ils choisissent le candidat de leur choix. Dans certains cercles bien informés, Hadjibou Soumaré n’était pas parrainé par l’Etat sénégalais.

Officiellement, le président Macky Sall jouait du clair-obscur dans ce dossier de réélection du président Hadjibou Soumaré. Ce dernier, qui n’était pas dans les plans du palais de Dakar, a été sauvé de justesse par les présidents Ouattara, Faure Eyadema, IBK…. Pour vous dire que la 49ème session extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO tenue à Dakar, devait en principe entériner le départ du président de la commission de l’UEMOA. Selon des informations exclusives en notre possession, les présidents Alassane Ouattara, Faure Eyadema et l’ex-président béninois, Yayi Boni, avait toujours joué à fond la carte de Hadjibou Soumaré pour rempiler à la tête de l’UEMOA pour un second mandat.

Comme nous l’a confirmé une source autorisée, le président Macky Sall, saisi à ce sujet par ces pairs cités, a rejeté – sans concession – la demande. Le refus catégorique du président Sall de parrainer la candidature de son compatriote n’avait pas été apprécié par les présidents Yayi Boni et Alassane Ouattara. Nos câbles nous informent que Macky s’est rétracté avec la pression des présidents Ouattara, Faure (…) qui n’ont pas aimé son attitude. Il a du lâché du lest au profit de Hadjibou Soumaré qui, jusque-là, n’a pas le soutien souhaité de la part du Sénégal, confie notre source anonyme. Et pour éviter une seconde surprise, il a préféré jeter l’éponge avec dignité et grandeur. Cette démission apparaît comme un ‘’soulagement’’ pour lui, nous confie un de ses proches collaborateurs. En tout cas le Sénégal et l’Uemoa perdent un grand  technocrate qui a côtoyé les institutions de Brettons Woods, dont les rouages n’ont plus de secret pour lui. Décrit comme quelqu’un de rigoureux, Hadjibou Soumaré est connu pour sa probité, son honnêteté et son goût du travail bien fait.

Bouchra KEBE

Voir aussi

direc

[SUIVEZ EN LIVE HD] : Ouverture de la 5ème édition de l’Université Républicaine de la COJER à Saly Portudal

One comment

  1. nous ne sommes vraiment pas aides…quand c’est celui qui doit nous défendre qui nous mene la guerre…